Accueil / Réflexions / Fraudes et opticiens

Fraudes et opticiens

lunette56Réaction d’un lecteur à la suite de l’article : « Mise à jour d’une fraude de 142 millions d’euros par an encouragée par des opticiens » (http://www.riskassur-hebdo.com/actu01/actu_auto.php?adr=2605140942)

Mais comment Assureurs et Mutuelles peuvent-ils accepter, y compris dans leurs réseaux conventionnés, des pub de grands réseaux d’opticiens, du type :
1 monture correctrice = 1 paire de lunettes de soleil offerte (avec éventuellement des verres correcteurs)
1 monture correctrice = 1 monture correctrice offerte
1 monture correctrice = 1 monture correctrice offerte pour vous ou pour la personne de votre choix !!!

C’est complètement détourner les règles de garantie et de remboursement des frais d’optique qui souvent limitent le remboursement à 1 paire.

Et dans tous les cas, jamais le paiement d’une paire de lunettes à la personne de son choix, qui n’est donc pas forcément l’assuré.

Bien cordialement.

JP Mikol

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.