Accueil / Réflexions / François  simplement

François  simplement

François s’assit sur les libertés de chacun.

Encore s’il se contentait de porter ses paroles juste auprès de celles et ceux qui vont encore dans ces maisons où sa langue devrait rester pour l’éternité, l’on se moquerait un tantinet de cette secte extrémiste de droite dont il a le commandement.

Mais non, fort d’un historique qui a fait l’histoire de biens des peuples, et le fait malheureusement encore, servant de repères dans un monde bien plus trouble, il se sert de sa force de frappe pour asséner sa vérité comme tout petit vilain dictateur sans tenir compte de la vérité de tous les jours des personnes qu’il condamne se comportant ainsi.

Monsieur est au-dessus des populations comme la fumée que l’on croit blanche qui l’a vu naître.

Monsieur veut qu’il y ait encore plus de gens malheureux, mal dans leur peau, leur soi-même car il sait bien comme tout prédicateur à la petite semaine où recruter de pauvres ères.

Le pire, me semble-t-il c’est que ce monde que l’on aurait pu croire au déclin se renforce lorsque l’on entend des journalistes, talentueux certes, sortir ces diatribes faisant plaisir aux nouveaux rois prenant le parole sans aucune retenue et siégeant au plus haute en Europe et en Amériques latine.

Parfois l’on aimerait que l’ouragan qui sévit sur les états Outre Atlantique s’abatte plus loin pour effacer ce séisme d’homophobie, de racisme dont se nourrissent les petites gens ayant peur d’eux-même et les plus grands pour asseoir leur pouvoir totalitaire de bien pensants.

La plus vieille semble s’éveiller d’en avoir marre de son jeunot illuminé qui se lève tôt sans jamais prendre le temps de réfléchir autrement qu’autrement ce qu’il a appris sur les bancs scolaire de ses écoles pour riches.

Au fait le vicaire François, s’il n’y prend garde, risque de se transformer en sicaire s’il se mire dans sa glace avec tain…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.