Accueil / Bibliothèque / La fleur qui pousse à l’intérieur

La fleur qui pousse à l’intérieur

Je passe le week-end, en famille, à Dijon, la capitale des ducs de Bourgogne. Quelques jours de balades en ville.

Samedi, par une matinée pluvieuse, alors que nous cherchions un endroit où prendre un verre, nous avons découvert une Librairie/Salon de thé, tenue par un sympathique jeune couple, Clémence et Julien. Des parisiens qui ont abandonné la capitale pour s’installer à Dijon depuis un an et qui ont ouvert cet établissement il y a 6 mois : La fleur qui pousse à l’intérieur.

La librairie est atypique, ce n’est pas une seule pièce avec des livres sur des étagères normalisées (comme dans les grandes enseignes), c’est un enchevêtrement de pièces. Les livres sont sur des étagères, mais également de petits meubles, des caisses, le tout classé par thèmes.

Et dans 2 pièces de la librairie, en plus des ouvrages, il y a des tables et oui, c’est aussi un salon de thé.

D’ailleurs, la plupart des boissons proposées sont des thés, proposés à des tarifs raisonnables.

En plus, ce matin était proposé un moelleux au chocolat, et ce qui est surprenant (et montre une confiance en leurs clients), pas de tarif pour ce gâteau, mais simplement, un « payez ce que vous voulez ».

Nous sommes restés un bon moment, à déguster quelques boissons. L’endroit est agréable, paisible, il donne envie d’y venir et d’y revenir.

Pour la partie librairie, la sélection d’ouvrages est très vaste et touche tous les domaines (romans, livres pour enfants, livres d’arts, philosophie, …). Le nombre de titres disponibles est étonnant pour une librairie indépendante, il y a même quelques titres dans des langues étrangères (Anglais, Allemand, …).

Si internet permet de rapidement choisir et acheter, là c’est autre approche. Ce jeune couple connaît très bien les ouvrages qu’ils proposent, on sent qu’ils aiment ce qu’ils font. Je les ai entendus conseiller des clients en écoutant vraiment leurs demandes, leurs attentes. Aucun moteur de recherche sur internet n’aura cette approche humaine de la réponse. C’est pour être conseiller, pour soi-même ou pour offrir. C’est vraiment un plus que seul des libraires indépendants – qui font vivre leur propre commerce – peuvent apporter.

Dommage que je ne sois pas dijonnais, sinon j’aurai rapidement fréquenté – régulièrement cet établissement – pour prendre un verre et acheter …. des livres.

Si vous habitez Dijon ou si vous avez l’occasion d’y séjourner, allez donc faire un tour à La fleur qui pousse à l’intérieur (5 place des Cordeliers), la librairie/salon de thé est ouverte du mardi au samedi de 10h00 à 19h00.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.