Accueil / Réflexions / Flash portait en lui son arrêt de mort

Flash portait en lui son arrêt de mort

Attendu depuis des années, banni de certaines plateformes tel que l’iPhone ou l’iPad depuis l’origine, Adobe a annoncé la fin de Flash pour 2020.

Sur le principe Flash est un environnement génial pour développer des animations de manières très simples.

D’ailleurs pendant de longues années, on a vu fleurir des sites proposant de super cartes d’anniversaire, de vœux,… animées, sonore et personnalisable, elles étaient développées avec l’environnement Flash.

Pour les cartes de vœux, nombre d’entreprises ont également utilisé Flash. Tellement pratique et simple à mettre œuvre pour envoyer à ses clients et fournisseurs une carte animée et sur mesure.

La première version de Flash doit remonter, je crois de mémoire, aux années 1990.

Mais, voilà Flash portait en lui son arrêt de mort à cause de failles critiques que les hackers ont rapidement repérées et utilisées pour lancer des attaques informatiques.

Ce qui est curieux est que Adobe n’est jamais réussi à rendre sécurisé son environnement Flash.

Lorsque l’on prend un système comme Windows, Microsoft passe son temps à publier des correctifs pour combler des failles permettant des hackers de pourrir nos machines, sans remettre en cause son système.

Peut-être que les failles de Flash étaient structurelles et impossibles à corriger ?

Aujourd’hui la majorité des sites sont déjà abandonnés l’utilisation de Flash pour passer à des environnements tel que HTML 5.

En 2020, Flash ne cessera pas d’exister brutalement, simplement Adobe arrêtera de proposer des mises à jour. Et il faudra encore des années avant que le dernier site internet cesse d’utiliser Flash et que plus personne n’est un « player Flash » (ce qui permet d’utiliser Flash sur son ordinateur) sur son ordinateur.

Entre nous, si vous avez stocké sur votre ordinateur quelques vieilles cartes de vœux, développé en Flash, ce n’est pas dangereux et ça vaut la peine de garder un player Flash, pour les regarder de temps à autre. C’est comme un vieil album photos, que l’on feuillette – parfois – avec nostalgie.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.