Accueil / Réflexions / Faut savoir ce qu’il y a à voir

Faut savoir ce qu’il y a à voir

Avec untel, je fais des économies d’énergie en dormant, mais les nuits d’insomnies que se passent-ils ?

Avec un autre, l’énergie verte promettait de faire moins de dépenses le week-end ; mais à la retraite c’est week-end tous les deux jours de la semaine que le mois fait ; que vont-ils faire pour ces privilégiés ?

J’ai voulu acheté une voiture électrique fier de circuler sans consommer.

Mais, habitant une copropriété horizontale – si vous ne connaissez pas demande-moi gentiment – il n’y a aucun texte formel pour installer la prise qui va bien avec…

Et puis, il paraît que si l’on prend l’ensemble des dépenses fossiles le gain écologique n’est pas encore au rendez-vous ou alors il faut savoir raison garder sur les batteries et accepter une non autonomie.

Cela veut dire quoi ? Cela voudrait dire que le meilleur choix est l’hybride rechargeable mais à l’achat, tintin pour la réduction énergétique, allez comprendre… L’illuminé dit que l’affaire en cours est une tempête dans un verre d’eau, sans doute au niveau de l’histoire comme sera son quinquennat à lui tout seul grand chef parmi les siens si riches.

Mais alors pourquoi toutes ces tentatives de torpillage de la commission chargée d’y voir plus clair ???

Certains disent que l’opposition en profite pour torpiller la réforme de la Constitution, mais lorsque l’on voit de quelle manière l’exécutif s’assoit et considère les assemblée et que d’autre part il est constaté que toute réforme venant du gouvernement et spécialement celui-ci, promet la baisse des possibilités d’aujourd’hui l’on est en droit d’être inquiet sur notre belle République dont on vantait sans retenue la Liberté marquée au front de nos bâtiments publiques et non encore privés.

Bon tout cela est moins grave que ce gamin qui était enfermé dans un réduit qualifié par l’un de cachot, par les autres de cercueil ; par ses parents l’accusant de mauvaise volonté.

Mais cela se passe Outre Atlantique, ouf !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.