Accueil / Réflexions / Faites ce que je dis…

Faites ce que je dis…

C’est un vrai scandale, cela se passe au Japon, pays des pas droite de l’homme, où le salarié bosse 60 heures par semaine ; le reste du temps est passé en transport.

C’est commun, c’est l’habitude des non nantis.

Ces derniers pendant ce temps là, en prennent à leur aise et passent leur temps à fliquer les premiers.

Ils ont surpris un sexagénaire trop habitué à prendre son temps de repas et ayant l’audace de dépasser de trois minutes le temps imparti.

Peu importe le travail effectué, ce qui compte vraiment c’est le temps passé.

Et c’est bien connu, le temps c’est de l’argent.

Alors l’homme a été sanctionné d’une 1/2 journée de salaire à payer sur ce qu’il gagne déjà avec peine.

Mais, l’on est rassuré cela se passe au Japon.

Cela ne peut pas se passer en France, beau pays des droits de l’homme.

Et nous en France, notre illuminé veut exporter notre savoir faire dans les camps pour réfugiés comme ceux existants, par exemple, à la sortie des tarmacs d’aéroports non libres.

Ils seront fermés puisque ceux à ciel ouvert non pas l’air de plaire.

Devrons-nous y installer barbelés et miradors ? Mais pour parquer les être humains, il y a aussi les stades, des exemples connus sont à la portée de tous.

Fier de sa connaissance financière, il oppose la matérialisation monétaire à un problème purement humain.

Il faut savoir prendre du recul, et considérer son prochain comme une marchandise y aide assurément.

Mais bien entendu, le fait de n’avoir pas proposé que les bateaux prennent asile à bon port de Nice voire Monaco, n’obligera pas vieille Dame de France à payer.

Après étude de marché opérée, la moitié des migrants du bateau qui a fait escale de loisirs en pays de la tauromachie a fait savoir leur choix qualitatif de vouloir se reposer en France.

L’illuminé a-t-il entendu cette volonté lui permettant pour une fois de mettre en pratique son savoir immense ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.