Réflexions

Et si c’était une bulle ?

Il faut se souvenir que « les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel », expression qui prend son origine, je crois, aux États-Unis chez les boursicoteurs qui savent que le prix des actions ne peut pas grimper indéfiniment. Qu’il y a un moment où un maximum est atteint avant que ça chute.

Mais, la bourse n’est pas mon propos.

Je m’interroge sur la réalité de la valeur d’un footballeur, lorsque l’on constate que le transfert du joueur Neymar du FC Barcelone au PSG pour 222 millions d’euros, un salaire net annuel de 30 millions d’euros, plus encore autant en sponsoring.

Tout cela est-il bien raisonnable ?

En dehors d’être un joueur de foot de talent, que vaut réellement ce jeune homme ?

Tout cela me fait penser à l’époque de la bulle internet, un peu avant de XXIème siècle. Où même des sites qui ne rapportaient pas un centime, qui étaient de simple centre de coût avaient des valorisations extravagantes.

D’ailleurs, il y avait une blague qui circulait sur toutes ces valeurs fictives.

« Il faut que je te raconte, J’ai un chat Siamois qui vaut 1 milliard de dollars.

Comment cela est-il possible, explique-moi ? J’ai acheté un chat la semaine dernière pour 50 dollars.

Je t’assure, c’est vrai. D’ailleurs, la preuve, je viens de l’échanger contre 2 chiens Chiwawas qui valent chacun 500 millions de dollars ».

Je crois qu’avec ces footballeurs et ces échanges entre club, on en est arrivé là.

Neymar vaut 222 millions d’euros, simplement parce que l’Émir du Qatar a les moyens et l’envie de payer ce prix.

Mais quel club rachètera Neymar pour encore plus cher ?

Plus grave, imaginons, que ce très riche Qatari, se lève un matin en ne s’intéressant plus au foot et qu’il décide de laisser tomber le PSG et de s’enticher pour un autre sport (le ping-pong, la pétanque ou n’importe quoi d’autre). Pour cet Émir milliardaire le foot est un fantasme comme un autre, et un fantasme ça peut disparaître d’un seul coup.

Ce n’est avec la vente de tee-shirt, mais à plus de 150 euros pièce qui paieront les salaires de joueurs comme Neymar et des transferts en centaines de millions d’euros ou de dollars.

Je crois que tout cela est une bulle spéculative, qui fera pschitt un de ces jours. Les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.