Accueil / Politique / Et maintenant M. le Président

Et maintenant M. le Président

Que le temps passe vite, le 14 mai 2017, Emmanuel Macron remporté l’élection, et devenait le 8ème président de la Vème République et le 25ème depuis que la république existe en France.

10 ans de moins que l’ancien plus jeune qui fut Valéry Giscard d’Estaing.

Depuis son arrivée, nous avons un président qui se met en scène et qui n’hésite pas à porter l’habit, l’uniforme de l’endroit qu’il visite, à se faire hélitreuiller pour entrer dans un sous-marin, à jouer au tennis dans un fauteuil roulant, à s’habiller façon Top Gun lors de la visite d’une base aérienne…

Une mise en image permanente, mais attention, c’est lui qui décide, durant son séjour avec Madame à Marseille le photographe qui lui a volé une photo en a pris pour son grade et à terminer en garde à vue et avec dépôt de plainte présidentielle.

Et dernière communication, la superbe interview de la première, de Brigitte Macron, dans Elle. Que j’ai lu avec intérêt, c’est parfait, des confidences calculées, l’interview qui sent la relecture précise pour éviter toute mauvaise interprétation. D’ailleurs, il n’y en a pas eu.

Une interview nettement mieux préparée que la photo officielle du Président qui a suscité nombre de remarques et critiques.

Tout cela est très bien, mais c’est du vent, de l’esbroufe.

D’accord, en parallèle, il y a eu le passage en force à la Chambre de l’ordonnance pour la réforme du Code du travail (si le président fait n’importqe quoi le Français risquent de déscendre dans la rue), puis des modifications de l’ISF, de la CSG et d’APL et la moralisation de la vie politique (dont je pense que tout le monde s’en fiche et n’y crois pas. Je suis Député, je ne peux plus recruter mon conjoint(e) comme conseiller, pas grave, je vais voir un autre Député qui voudrait faire la même chose que moi. Je recrute son conjoint(e) et il/elle recrute le mien).

Tout cela est très bien, mais il n’y a rien de susceptible de donner confiance aux gens, sauf peut-être au patron MEDEF (celui qui veut paraît-il s’offrir un vignoble à 11 millions d’euros).

Sa tournée européenne sur le travail détaché est encore de l’esbroufe sans portée réelle (entre nous, s’il veut règlement le travail des étrangers en France, il faudrait qu’il pense au retour de manivelle, il y a environ 100 000 Français qui travaillent à l’étranger).

Quant au Premier ministre faudrait peut-être qu’il connaisse ses dossiers lorsqu’il se fait interviewer à la radio. C’est le mois d’août, la période de la trêve estivale.

Maintenant, la rentrée approche à grands pas, il faudrait peut-être, que le Président, le premier des ministres et les ministres se mettent vraiment au travail, mais sur du concret.

Pour le moment, la seule chose que je vois c’est de la mise en scène, rien d’autre. Il paraît qu’Emmanuel Macron va nous parler 1 à 2 fois par mois… attendons de voir ou plutôt de l’écouter.

J’ai voté pour lui au premier tour, je pense par bêtise, et au second par nécessité (pour éviter coûte que coûte) la fille Le Pen.

Mais, aujourd’hui, je commence à me demander si l’élection de ce président n’est pas une erreur de casting.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.