Accueil / Bibliothèque / Les espèces envahissantes d’ici et d’ailleurs de E. Branquart et G. Fried chez Gerfaut

Les espèces envahissantes d’ici et d’ailleurs de E. Branquart et G. Fried chez Gerfaut

especes01Les Éditions du Gerfautpropose Les espèces envahissantes d’ici et d’ailleurs de Etienne Branquart et Guillaume Fried.

Étienne Branquart et Guillaume Fried sont ingénieurs agronomes et docteur en sciences et font partis du groupe d’experts sur les plantes invasives de l’OEPP (Organisation Européenne et Méditerranéenne pour la protection des Plantes.

Cet ouvrage propose une synthèse des espèces envahissante et présente de manière détaillée 32 d’entre elle.

Une espèce, qu’elle soit animale ou végétale, est dite envahissante dès l’instant où leur prolifération devient difficilement maîtrisable et à même de bouleverser les écosystèmes.

La première partie de l’ouvrage va faire un tour d’horizon de toutes les formes d’espèces envahissantes, qu’elles soient dans leurs lieux d’origines ou importées.

En mettant en avant les nuisances et les solutions possibles.

especes02La seconde partie, scindées en :

  • 8 espèces envahissantes dans leur aire d’origine
  • 8 espèces envahissantes dans leur aire d’introduction
  • 16 espèces envahissantes dans leur aire d’origine et d’introduction

Chaque fiche va présenter une espèce, tel que le goujon asiatique, la Grenouille taureau, le Pigeon domestique, nous indiquer où ils se trouvent, les facteurs de prolifération, les nuisances et les solutions possibles.

L’ouvrage propose de nombreuses photos, des illustrations et des graphiques, mettant en images les propos de Étienne Branquart et Guillaume Fried.

Les écrits des auteurs nous permettent de comprendre comment une espèce peut devenir envahissante.

Il y a l’importation d’une espèce qui va dominer les espèces locales et proliférer, comme les écrevisses de Louisiane ou la coccinelle asiatique.

especes03Mais, nous avons moins conscience du phénomène d’envahissement dû à une espèce locale. Par exemple, aux États-Unis le parc de Yellowstone est envahi de cervidés. Par ce que les loups ont été exterminés au début du XXème siècle. Ils régulaient le nombre de cervidés.

Les conséquences sont doubles :

  • Excès de cervidés,
  • Destruction de la végétation par une consommation trop importante.

Les gestionnaires du parc étudient la réintroduction de loups dans cette région.

Les espèces envahissantes d’ici et d’ailleurs nous fait voyager sur tous les continents. Par ailleurs, les auteurs nous font prendre conscience de situations que l’on ignore, où que l’on ne voit pas aussi préoccupantes qu’elles le sont.

Les espèces envahissantes d’ici et d’ailleurs est un très bel ouvrage, imprimé sur un agréable papier glacé, à acheter pour soi, ou à offrir.

Pour vous procurer Les espèces envahissantes d’ici et d’ailleurs, cliquez ICI.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.