Infos

Environnement : Cleany conseille 5 bonnes pratiques, simples et efficaces, à adopter au bureau

Selon le WWF, la pollution induite par les salariés s’élève à 360 kg de gaz à effet de serre. A titre de comparaison, cela équivaut à laisser 80 ampoules basse consommation allumées pendant 8 heures. Alors que la France vit à crédit depuis le 5 mai dernier, il est plus que jamais essentiel de favoriser la protection écologique et économique, et de réduire la pollution de l’environnement. Ce travail commence dès l’arrivée au bureau. Cleany, spécialiste du nettoyage de bureaux, livre les meilleures initiatives pour réduire la pollution au travail.

Opter pour le tri sélectif

A la maison comme au bureau, le tri s’apparente à la première initiative à mettre en place pour pallier les problèmes de pollution. Cet effort passe par un tri sélectif et une généralisation de l’apport volontaire dans les locaux. Abandonner les poubelles individuelles au profit de poubelles de tri localisées à des endroits bien identifiés permet de valoriser l’effort et la prise de conscience collective au sein de l’entreprise.

Diminuer sa consommation de papier

Un salarié consomme en moyenne 70 à 85 kg de papier par an, ajouté à cela le niveau de consommation des cartouches d’encres pour l’impression. Pour alléger cette facture, il est important de favoriser l’impression en noir et blanc, de la généraliser en recto-verso par défaut et d’adopter le réflexe du brouillon pour les impressions ratées… Des petits gestes simples pour les salariés, qui équivalent à un bénéfice considérable pour l’environnement.

Réduire l’empreinte carbone

L’empreinte carbone est la quantité de carbone émise par la consommation d’énergie et de matières première d’une activité ou d’une personne. Celle-ci se consolide à mesure que les déplacements professionnels en véhicules sont privilégiés. Il est donc nécessaire de minimiser les distances parcourues et de choisir des partenaires de livraison sensibilisés et engagés dans cette lutte pour réduire l’empreinte carbone.

Stopper le gaspillage

Lumière, électricité, chauffage, eau… Un simple « oubli » ou « abus » peut rapidement se transformer en une catastrophe pour la facture, bien sûr, mais aussi pour l’environnement. De manière à mobiliser les esprits et définir une aspiration commune, il est important de généraliser et de définir des règles de vie et d’utilisation : fourchette de température, utilisation d’une seule tasse par personne, réutilisation des sacs plastiques… de manière à limiter le gaspillage et optimiser les notions de recyclage et de consommation modérée.

Diffuser les bonnes pratiques

« Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin. », dit le proverbe. Là encore, c’est la conscience collective et les actions de groupe qui rendront l’entreprise plus exemplaire en terme de responsabilité environnementale. Communiquer sur chacune de ces pratiques d’amélioration est indispensable au développement de l’esprit collectif, esprit qui aidera l’entreprise à atteindre voire dépasser les objectifs économiques et écologiques qu’elle s’est fixée.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.