Accueil / Réflexions / Enfilage de perles

Enfilage de perles

Le bel objet est beau, ainsi en va un garde temps hors des temps qu’une pub nous fit la garder pour les générations futures.

Cela a tout de même plus de gueule que celle d’un ancien du secteur affirmant que si l’on en a pas d’une certaine marque qui se remarque, a 50 ans, c’est que l’on n’a pas réussi sa vie.

Et de plus, en un certain temps, il se prétendait de gauche, du moins, sans doute, pour ce qu’elle rapportait.

Et vu la très forte augmentation des très nombreuses embauches en Cdi, plus de 0,8 %, cocorico, pleins de petits grands futurs vont réaliser ce rêve transmissible.

Les miséreux, analphabètes, cul-terreux, névrosés continueront à chercher leur empli à Pôle emploi comme dans l’ancien temps.

Mais, il devront apprendre à sourire s’il ne veulent pas perdre leurs droits et finir sombrer dans les cachots pleins, voleurs d’indemnisations qu’ils sont.

Et si pendant ce temps l’on peut profiter de la chaleur régnante dans nos grands champs longeant des rails chauffés à blanc sans même l’air soufflé d’un train à grande vitesse passant, l’on se ravira néanmoins de l’énergie dépensée par un des patrons du rail non pas pour trouver une solution raisonnable au démantèlement de sa boîte, mais dans la recherche à ce que la gréve perlée  engagée par des gars qui défendent leur pain quotidien, coûte le plus cher possible à ces riches salariés tellement bien payés.

C’est cela la nouvelle politique en marche du patronat gagnant… Scoop, ou manœuvre habile, toujours que même à droite l’on trouve la plaisanterie mauvaise de moins faire payer les riches au dépends de la classe moyenne.

Il est vrai qu’il fût un temps, celle-ci voulait faire payer uniquement les pauvres sur le constat de la seule importance de leur nombre.

 Mais c’est un virage dangereux qu’ils prennent car la conduite des affaires de la contestation n’est pas vraiment le truc sans que ce soit le monopole desdits de gauche.

Heureusement que la vitesse va baisser à 80 km/h.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.