Accueil / Réflexions / En route

En route

Faire une voiture à bas prix restant de luxe malgré tout, la fée de constructeur d’électrique en énergie de mouvement a trouvé la clé vieille comme le monde pour y arriver : elle licencie  de son personnel.

C’est un constructeur en construction ayant valeur largement supérieure aux paquets d’actions d’autres bien plus grands que lui, à qui l’on pardonne tout.

Il faut bien que jeunesse se fasse.

Et pourtant il a raison à ce sujet l’illuminé qui n’est pas à notre service.

Il faut venir en aide à ces grosses entreprises gardées par des directions générales dont leur seul intérêt est la compétition de leurs revenus en tentant de faire oublier les faux frais qui sont vrais pour faire bon genre.

Et cela doit se faire au détriment des petits patrons qui triment comme de grands salariés en attendant que ces entreprises qui les sous-traitent méchamment en les payant le plus tard possible après validation d’une facturation incompréhensible sujette à des erreurs éligibles à l’allongement des paiements.

Et il a encore raison l’illuminé de vouloir racler les fonds de tiroirs des prestations sociales pour mieux rentabiliser les avoirs de ses vrais copains les riches qui ne font pas semblant de l’être et si jamais ils ruissellent, ils se précipitent dans leur piscine à débordement pour éviter tout débordement de leur cagnotte non contrôlé.

Cela remonte à quelques temps déjà, d’un voyage touristique d’île fort lointaine qu’il faut bien honorer de sa présence.

L’illuminé a débarqué sans prévenir dans les rues où les jeunes débordent par trop d’inactivité.

Le grand homme a tout de même tenu a faire jeune, et fait remarquer qu’il avait du nez reconnaissant certaines effluves qu’il s’est cru obligé de rappeler qu’elles étaient mauvaises pour les plus jeunes.

Du même niveau que le tabac cancérigène même au passif mais légal au même titre que ‘alcool divin ? Quoiqu’il en soit, après avoir arrêter de nous les casser, il pourra se reconvertir à Grasse…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.