Accueil / Faits d'actualité / Emmanuel Macron doit donner un signal très fort

Emmanuel Macron doit donner un signal très fort

Face aux Gilets Jaunes et maintenant (pour des raisons différentes) aux mouvements des lycéens, le président Macron doit donner un signal très fort.

Il semble que son Premier ministre, Edouard Philippe, va annoncer un moratoire sur les taxes sur les carburants. C’est un peu léger, nous n’en sommes plus là, c’était une possibilité, il y a déjà plusieurs semaines. C’est fait, le premier ministre a annoncé un moratoire de 6 mois des augmentations de taxes, croit-il vraiment que cela va résoudre les problème et répondre aux attentes des Français. Tout cela est de l’amateurisme.

Un moratoire c’est simplement le report des augmentations à une date ultérieure, pas la suppression.

Sur les réseaux sociaux, dans la presse les revendications de gilets jaunes, même s’il n’y a pas de ligne directrice, ce n’est pas un mouvement organisé, il y a tout de même des demandes, des attentes que l’on retrouve dans les différentes revendications.

Et la principale est de récupérer du pouvoir d’achat, de pouvoir vivre de son travail ou de sa retraite.

En aparté, il y a quelques jours, j’ai vu dans un supermarché une femme très âgée accompagnée d’une jeune femme pour l’aider à faire ses courses. Cette femme âgée aurait pris des avocats, mais la baquette de 2 avocats coûtait pratiquement 4 euros. La jeune femme lui a rappelé qu’elle n’en avait pas les moyens. Vous imaginez arriver à l’automne de sa vie, dans un pays aussi puissant que la France et ne pas avoir les moyens de s’offrir 2 avocats à 4 euros. Il y a vraiment un problème.

Ce n’est pas en reportant – à plus tard – l’augmentation de taxes que l’on va redonner du pouvoir d’achat.

Mais, au-delà, des revendications, on sent dans les commentaires sur les réseaux une totale perte de confiance dans l’exécutif.

De toutes les manières, le ministre de l’intérieur semble éteint, ailleurs et le Premier ministre semble de plus en plus se demander ce qu’il est parti faire dans cette galère. Pourtant ce sont, théoriquement, les deux principaux acteurs de la gestion de cette crise.

Et puis, il y a à la tête de la France, un jeune homme, fraîchement sortie de l’ENA sans aucune expérience, qui a cru que ce qu’il a appris dans cette école était la vraie vie. Que cela lui permettrait de gouverner un pays comme la France.

Et maintenant, que peut faire Emmanuel Macron ?

Un petit moratoire sur les taxes, comme cela devrait être annoncé aujourd’hui par Philippe, la tension est tellement élevée parmi les Gilets Jaunes, le ras-le-bol total que ça n’aura pas d’effet. Et puis, cela ne mettra pas de « beurre dans les épinards ». C’est juste un prélèvement de moins pour l’an prochain. Pas un centime de pouvoir d’achat pour aujourd’hui.

Annoncer des mesures fortes de suppressions de hausses de taxes de 2018, de la suppression de la hausse de la CSG pour les retraités,… tout cela ne peut pas se faire sur un claquement de doigts. C’est une préparation sur des semaines.

Même si le président Macron annonçait cette prochaine mise en œuvre, plus personne en lui fait confiance.

Il lui reste 2 solutions rapides et qui auraient un effet immédiat, même si cela ne donne pas tout de suite du pouvoir d’achat :

  • Dissoudre l’Assemblée. Clairement, Emmanuel Macron perdrait sa majorité. Mais il n’est ni François Mitterrand, ni Jacques Chirac, il n’est pas certains qu’un Premier ministre de la nouvelle majorité accepte de former un gouvernement avec Emmanuel Macron président de la République.
  • Démissionner à effet immédiat. À ce moment, le président du Sénat assure l’intérim, on vote au début de l’année prochaine pour un nouveau président, qui dès sa prise de fonction prononcera la dissolution de la Chambre. Et qui aura la lourde tâche de remettre la France sur les rails.

Le temps, presse, Emmanuel Macron ne plus se contenter de petites mesurettes en restant planqué dans son bureau, la tête dans le sable (comme soi-disant les autruches le font en cas de danger).

Monsieur le Président, vous n’êtes à l’école dans vos cas théoriques, vous êtes dans la vraie vie, face à une situation (presque) insurrectionnelle !

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.