IdéesInfosRéflexions
A la Une

Électrosensibles aux basses fréquences… il y a une solution

Il n’est pas question de mettre en cause l’électrosensibilité, elle est reconnue médicalement, il y a des gens qui sont sensibles aux ondes, pour qui cela procure nombre de troubles : migraines,…

Mais, il ne faut pas accuser tout et n’importe quoi. Il est clair que les compteurs Linky sont la cible de nombre de critiques. Personnellement, je trouve ce type de compteur pratique, il permet de suivre sa consommation d’électricité au jour le jour, comme on va surveiller son compte en banque ou la consommation de data de son forfait téléphonique.

Sauf à être en zone blanche, ces régions où le téléphone portable ne fonctionne pas, il y a des réémetteurs partout, nous sommes entourés d’ondes :

  • Les réémetteurs de télé et de radio
  • Les antennes du maillage du téléphone portable (avec la 5G la puissance sera bien supérieure)
  • Les box TV/internet/téléphone
  • Les appareils Bluetooth

En aparté, les personnes ne veulent pas porter leur smartphone à l’oreille à cause des ondes, mais qui portent des oreillettes Bluetooth sont nombreuses, sans se rendre compte que la communication entre leur smartphone et les oreillettes se fait par ondes. Que ces oreillettes sont bien enfoncées dans les oreilles. Pour téléphoner sans ondes directes dans la tête, la seule solution est d’utiliser des oreillettes reliées avec un fil au smartphone.

Je n’ai pas cité le compteur Linky dans les émetteurs d’ondes, pour la simple raison qu’il n’est équipé d’aucun émetteur. Il va simplement transmettre des informations sur le fil électrique, ce que l’on appelle le courant porteur. Un peu, comme le téléphone RTC, le bon vieux téléphone à fil, mais qui transmet beaucoup plus d’informations pour une conversation téléphonique, que le compteur Linky pour suivre la consommation d’électricité.

Les personnes qui s’opposent au compteur Linky à cause des ondes qui leur posent problème, se trompent de coupable. Mais leur coupable est bien l’électricité. Il y a un émetteur d’onde à basse fréquence (mais normalement à très courte portée), il s’agit l’ensemble du câblage électrique des maisons ou appartement. Une fréquence de 50 Hz.

Lors d’un câble informatique, on sait que l’on n’en doit pas faire passer le câble Ethernet (réseau informatique) contre un câble électrique au risque d’avoir des interférences et des dysfonctionnements du réseau informatique (ralentissement ou pertes de connexion).

Et si celles et ceux qui se plaignent du compteur Linky étaient électrosensibles à la fréquence de 50 Hz, au rayonnement du câblage électrique lui-même. Dans un appartement/maison, il y a des prises de courant partout, on est entouré de câbles électriques et donc de ce 50 Hz.

D’ailleurs certaines personnes électrosensibles, coupe le courant pour ne plus avoir de troubles, dorment sous des voiles métalliques pour empêcher les ondes de passer (cages de Faraday), sans avoir de compteur Linky.

C’est bien une sensibilité non pas aux quelques informations transmises par fils par le compteur Linky, mais à la fréquence du courant électrique.

D’ailleurs, l’électrosensibilité, n’est certainement pas sur le spectre de l’ensemble des fréquences. Certaines personnes sont sensibles aux basses fréquences, type courant électriques et d’autres aux fréquences beaucoup plus hautes, utilisées par la 4G.

Pour les personnes sensibles aux basses fréquences, en dehors de couper le courant ; la solution serait de refaire l’installation électrique avec un câblage blindé qui ne laisse pas rayonner le 50 Hz (un problème de prix, mais ça existe).

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer