Accueil / Réflexions / Électrique

Électrique

Tous les événements leur sont bons pour se rapprocher.

Ce qui avant était interdit, dans une bonne compréhension commune, les deux interdits sont en voie d’accouplement.

Oyez, oyez, braves gens, la droite extrême et l’extrême droite vont bientôt s’unir pour la vie politique et peut-être plus si affinités.

Ils n’auront plus à se cacher honteusement, carnaval est terminé.

Au moment, où en Outre atlantique, l’on se pose sérieusement la raison du pourquoi du comment des armes à feu, ici chez nous, l’on sort l’artillerie lourde pour faire qui en a le plus soit au balcon soit encore plus bas tant qu’ils y sont.

Il y aurait, environ, selon les dernières études scientifiques réalisées, 5 % de la population française dites électrosensibles.

Mais la cause n’est pas encore déterminée, et il n’est , par conséquent pas certain, que ce soit le fait de toutes les « radio-ondes » circulant dans l’air.

En attendant, les personnes atteintes de ces syndromes sont enfin prises au sérieux et une meilleure prise en charge médicale est en passe d’être mise en place.

Les intéressés se sentent bien plus concernés que par les morts sur route, même s’il ne faut pas les oublier, car ce serait un déni que de ne pas se rendre compte qu’ils représentent un groupe de quelques 3 700 000 personnes atteintes.

De quoi commencer, sans aucun doute, à intéresser sérieusement les laboratoires pharmaceutiques toujours en quête de nouveaux marchés porteurs.

c’était trop beau pour être, les promesses de faire relire son taux d’intérêts de son prêt immobilier pour se refaire la cerise sur les soi-disantes erreurs de son banquier, s’avèrent in fine, un trou financier pour les emprunteurs.

La honte dans le sud où le recteur s’est pratiquement félicité de la descente en battes de base-ball d’un groupe de fachos cagoulés venus selon eux remettre de l’ordre, c’est nouveau, dans une université occupée pacifiquement par des étudiants désarmés.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.