Accueil / Réflexions / Egalité entre riches

Egalité entre riches

Une secrétaire d’état, nouvelle dans le Landerneau parisien, a accepté le poste en faveur du renouvellement dernier.

Elle peut ainsi remercier les partants de l’avoir autorisé à exercer.

Mais, en faveur de d’indiscrétions, la dame gagnerait aujourd’hui 5 fois moins que par son brillant passé.

A moins que ladite rémunération ne soit que de l’argent de poche, le reste du quotidien et de certains extra étant pris en charge par le budget dont elle aura la charge.

Au moins, un constat, il n’y a pas que les retraités qui soient privilégiés même s’ils sont bien plus nombreux ; mais peu à le savoir.

A propos, une étude de sondage fait ressortir que lesdits retraités ont vu leur pouvoir d’achat diminué en fonction du delta entre ce qu’ils percevaient auparavant et  ce qu’ils touchent actuellement.

Et tant pis s’ils ont cotisé toute leur vie de travailleur passé ; ils n’avaient qu’à faire leur compte avant de se décider.

Faisant parti des heureux privilégiés, je ne doute pas un seul instant que, hip hourra, l’augmentation des complémentaires va permettre d’absorber une partie du pain quotidien dont j’ai besoin si l’artisan boulanger du coin n’a pas décider faire valoir son besoin de travailleur supérieur.

Mais, heureusement qu’il y a la retraite de base qui, bien qu’avec retard, fournira 0,3 % d’aumône ce qui ne couvrira les diverses augmentations énergétiques à subir malgré des pubs à ne plus en finir  de promesses de baisse de 10 à 12 % (voir chez un grand de la distribution 20 % grâce à un tour de passe passe puisqu’une bonne partie de l’essentiel lui reviendra sous forme d’achats).

Re-à propos, une énième étude fait ressortir que malgré les efforts des français à mieux s’isoler d’un monde hostile, la énergétique serait à revoir et les euros versés par l’état remis en question d’une meilleure gestion.

Il paraîtrait que ce phénomène est du à une mauvais compréhension de ces clients qui font confiance à ces artisans promus label par un organisme d’état.

Mais, cela, il ne faut surtout pas le dire…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.