IdéesRéflexions
A la Une

Écran de fumée

Les policiers ont manifesté et disent avoir été 27 000. Mais qui les a comptés ? Leur colère et souffrance sont parfaitement légitime.

Mais, comme elles sont, malheureusement semblables aux autres salariés.

Alors pourquoi autant de violence lors de manifestations de ces derniers ? Mais, là, l’employeur fait tout pour les satisfaire, enfin comme tout patron.

Je ne l’avais pas écrit, mais l’avais pensé assez fort pour faire mon mea-culpa.

J’étais agacé par ces gens qui ne voulaient pas croire les discours rassurants du gouvernement à propos du nuage de fumée noire qui avait traversé leur région en déposant quelques saloperies chemin faisant.

C’est vrai quoi, il y en a marre de tout ce tintamarre qui fait que l’on ne croit pas ce qui est dit du fait des conversations sur les réseaux sociaux.

Comme un gen ou une Jeanne salarié(e)s lamda dans une entreprise à un poste moyen pouvaient prétendre en savoir plus que ces hauts casqués qui savent tout avant même que cela se soit passé ? Les maux de tête, vomissements exprimés n’étaient que des mots pour dire leur existence, rien de plus, dégagez, y a plus rien à voir ni à entendre s’il y avait un bout de début à voir ou entendre.

Mais patatras, le gouvernement et collaborateurs directs de l’illuminé reconnaissent aujourd’hui devant la France parterre pétrifiée : oui, nous ne savons pas tout.

Ce qui veut dire en langage de base que ne (re)connais mieux : c’est la bérézina, on est dans la semoule, on ne sait rien, on ne comprend rien, on vous promet de faire la Lumière toute la lumière quand Edf nous l’aura rendue.

Il faut bien un bouc émissaire à tout.

Un scoop profond de journaliste à propos de l’explosion : l’entreprise devra prendre toute la mesure de ses responsabilités.

En fait il reproduisait dans le même langage les dires du premier de cordée.

Je traduis : l’entreprise devra payer.

En clair l’assureur devra régler et se débrouiller avec ses réassureurs.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer