Accueil / Réflexions / Disparus

Disparus

D’avoir voulu rester n°1 d’un petit groupe, il ne sera plus le n°2 d’un plus important.

Le gaucho droitier va-t, va-t-il rechercher asile vers de meilleurs hospices ;  son ex va-t-elle tenter de conserver son semblant social tant que ses pairs s’en fichent royalement et, comme notre impérieux, ne considèrent la bonne populace que s’ils sont de bons votants.

En parlant de notre impérieux, il s’est retrouvé sans Crs pour garantir sa protection, tous atteint d’une étrange maladie ; heureusement que les gendarmes, heureux militaires faisant la différence, étaient présents au pas camarade…

Celle qui était première mondiale, actionnaire de référence de produits de beauté qui ne l’avaient pas atteint,, elle est partie sans avoir eu le temps de léguer son immense fortune aux déshérités ; il est vrai qu’elle n’avait plus vraiment toute sa tête, et laisse derrière elles de beaux héritiers qui ne cesseront d’en profiter tout en idéalisant la défunte pour faire bonne figure tant c’est important dans ce monde de maquillage.

Et pourtant c’est bien plus important que cette petite fille disparue de la une des journaux et des top info télévisées ; mais que fait l’Afp ??

Heureusement, hormis chez l’impérieux, qu’à l’étranger les recherches se font pour retrouver les disparus d’un événement naturel que l’on aimerait voir disparaître.

Mais, rassurez-vous, notre n°1 de l’auto va sortir des décombres que l’on croyaient disparus une voiture tip top d’une puissance épouvantable sur ce type à voir pour les futurs propriétaire la disparition de leur permis de tuer.

Au fait la chasse, comme les marronniers, a repris, la disparition des faisans et autres gibiers spécialement relâchés va se retrouver en une journaliste d’un écrit digne du spécialiste des feuilles de vieilles écrasées n’ayant rien compris aux bandes blanches remplaçant les bon vieux clous disparus de son enfance qui en a fait autant depuis longtemps.

En avant, Marche…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*