Accueil / Pourquoi / Digital, Numérique, 2.0 et les autres

Digital, Numérique, 2.0 et les autres

gens200605Un lecteur, d’un de nos magazines m’a posé une drôle de question, ce matin et en fin de compte, ce n’est pas la première fois que l’on me demande ce que signifient des expressions telle que « numérique », « digital », « 2.0 » et autres terminologies qui paraissent bizarres pour plus d’un.

Effectivement, on retrouve fréquemment ces expressions dans des articles ou utilisés lors d’interventions publiques, par des « spécialistes » qui imaginent que tout le monde maîtrise cette terminologie du XXIème siècle.

Et bien ce n’est pas le cas.

Et l’expression qui pose le plus de questionnements, c’est « 2.0 », ajouté à la fin de mots « normaux », un machin va devenir un « machin 2.0 » et ainsi de suite.

Mais commençons par les 2 expressions qui sont les mieux perçues : « digital » et « numérique », mais avec souvent un questionnement.

Elles recouvrent les mêmes concepts, normalement, elles étaient l’opposé de analogique.

Mettons en situation ces 2 expressions qui s’opposent : Une montre analogique est une montre à aiguille et une montre digitale est une montre où l’heure s’affiche en chiffre (sans aiguilles).

Mais, aujourd’hui, les mots digital et numérique sont associés à tout ce qui est dématérialisé, et par extension à internet.

Prenons pour exemple nos déclarations de revenus (c’est de saison), nous pouvons utiliser le formulaire papier ou bien faire notre déclaration par internet (donc en format numérique).

Pourquoi est-ce possible, parce que les centres des impôts et leur « maison mère » Bercy, sont passés à la dématérialisation, ils ont subi une transformation digitale, en supprimant le papier.

Donc, pour faire simple, lorsque l’on entend les mots digital ou numérique, en parlant déclaration de revenus, de sinistre, d’abonnement, … cela signifie que la procédure se fait sans papier, sur internet.

Mais, le mot le plus mystérieux c’est « 2.0 ».

À l’origine, c’est une expression de techniciens du web. Au début d’internet, dans les années 1990, les sites étaient très simples, peu ou pas interactifs et consultables uniquement sur des écrans d’ordinateurs.

Au début des années 2000, tout a commencé à évoluer, avec l’apparition de nouveaux terminaux pour aller sur le web (les smartphones, tablettes et autres), le tout associés à de nouvelles possibilités données au développement de sites internets (blogs, forums, réseaux sociaux, …). C’est le passage du « web 1.0 » au « web 2.0 » (remarque : à l’époque la terminologie web 1.0 n’a jamais existé.)

Aujourd’hui, le terme « 2.0 » est associé à toute entreprise qui passe au numérique, qui utilise les outils, tel que les réseaux sociaux, les blogs, les sites internets, … pour son fonctionnement et sa communication.

Cette expression n’est pas réservée aux entreprises de technologie. On peut imaginer, le boulanger Machin 2.0, Ça signifie qu’il va communiquer en utilisant les nouvelles technologies, que ses clients pourront – par exemple – commander du pain sur son site, …

Donc des expressions qui font parties de notre quotidien et qu’il est bon de définir pour être certains que l’on pare tous de la même chose.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*