IdéesRéflexions

Désert et faux mage

120 patients reçus à la journée par un médecin qui leur veut du bien. Mais, il faut bien comprendre qu’il y a urgence à la rapidité de la décision puisque la journée n’a que 24h et qu’il faut bien, de temps en temps, manger et dormir, voire plus si possibilité.

De plus, il exerce son activité dans ce qui est un véritable désert médical puisque dans cette région, les uns et les unes sont obligés de faire plus de 20 km A/R pour consulter.

Ausculter, c’est sans doute une autre affaire, puisque dès le pas de son seuil franchi, l’homme de l’art demande : « que voulez-vous » là où ailleurs d’autres tergiverse à faire au moins 3 bonnes minutes avant d’avoir fait le tour.

Mais tout de même, attendez, 120 patients cela fait 120 clients qui paient ordinairement 25€ par tête de pipe, soit 3 000€/journée de labeur, tout de même…

D’autant plus qu’à 5 jours/semaine, le portefeuille enfle de 60 000€ les mois à 4 semaines.

Est-ce pour cela que la Sécu crie à l’arnaque, elle qui ne veut pas que (s)ces indépendants libéraux gagnent mieux, que bien, leur vie professionnelle.

En fait, j’ai vu, perso, des médecins qui agrafaient les renouvellements d’ordonnance pour que les clients puissent venir les chercher sans passer par la case cabinet.

Et, a priori, sans payer, tout d’un coup ils redeviennent des patients qui n’ont pas à patienter.

Si l’affaire s’avère vraie, il risque fort d’y avoir désertion dans les salles d’opération : les chirurgiens préféreront sans aucune hypocrisie le devoir de la campagne dans ce mouvement de mode écologique.

 « souveraineté économique et technologique », l’illuminé n’a que ce mot à la bouche.

Rien de concret pour les gens à la base, mais une demande à 7 milliards de levée de capitaux pour les sociétés French Tech pour parler français comme, désormais, il se doit.

Autrement dit, à l’image honteuse des autres pays industriels, la préférence ira toujours à ce qui fait monter la tête des riches plutôt que de faire pour résorber le mal de vivre et d’être de la base.

Tant que celle-ci continuera a bien voter..

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer