Accueil / Politique / Démarcation …

Démarcation …

Bien sûr, il en manquait six, les heureux présents n’ont pas manqué, en riant plus ou moins sous cape fier de la bonne blague faite à ceux qui pourraient les laisser sans voix.

Mais, imagine-t-on vraiment qu’un débat à 11 aurait été mieux ?

Déjà que celui qui est passé…

Mais, soyons honnêtes, il a permis de mieux distinguer ce qui séparait chacun des intervenants en confirmant leurs positions.

Je ne sais pas si c’est de gauche ou de droite, mais enfin, il y a ceux qui préfèrent privilégier les entreprises et leurs propriétaires, plus ou moins ouvertement selon la jeunesse des impétrants ; et il y a ceux qui s’occupent plus des salariés, de ceux qui ont besoin de finances pour vivre plus dignement.

Et, à l’intérieur de ces deux groupes, il y a celui qui préfère la manière douce : plus facile de faire passer la pilule à celui qui accepte de signer un chèque en blanc ou sortir sa carte pour un raide contact numérique.

Il y en a certain(e)s qui pensent que c’est la faute aux estrangers (deux « S » tellement ils envahissent notre territoire) qu’il faut pour cela bouter hors nos limites ; mais, attention, le savoir-faire n’a que faire des frontières…

Il faut le faire savoir ! en clair, se dessine, sur une chaîne privée mais non cryptée, deux choix de sociétés bien distinctes :

  • L’un permettant aux riches de s’enrichir et donnant aux autres la possibilité de les regarder tout en rêvant d’en être.
  • L’autre donnant la possibilité d’une meilleure répartition de la richesse tout en respectant au mieux Dame nature qui n’en peut plus et pourrait si l’on n’y prend garde nous les faire savoir méchamment.

Vous je ne sais pas, toutefois, si vous avez accepté de lire mes libellés jusqu’au bout c’est que nous devons pas loin être du même côté ou très proches de lignes de démarcation qui ne veulent plus dire grand-chose de nos jours.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*