IdéesRéflexions

Darktable

N’y voyez pas malice, j’aime la photographie.

Mais, ce qui m’est cher est de plus en plus cher.

Aussi, lorsque la possibilité d’un logiciel de développement performant s’offre à moi gratuitement : je prends.

En l’espèce, il s’agit d’un logiciel libre, cela coule de source tant les petits rus font les grandes rivières pour se transformer en fleuves alimentant les mers et océans selon leur propre géographie.

J’ai découvert cet outil de post traitement de l’image grâce à un ami dont le monde de l’open source n’est pas un désert inconnu.

Je l’avais contacté car étonné de constater que celui que j’avais déjà abordé et voulait y revenir pour un article, n’était plus cause de grandes mises à jour depuis fort longtemps, ce qui le fait ressembler à un dinosaure dans ce monde en marche sans pitié.

Il m’avait dit, mais oui, c’est bien sûr, désormais il ne faut plus jurer que par celui-la dont j’ai donné le titre en haut du présent.

Une fois n’est pas coutume, mais lorsque j’ai tenté de le saisir, j’ai vraiment été saisi.

C’est à ce moment là que l’on s’aperçoit que l’on est vraiment peu de chose devant une communauté qui sait.

Et lorsque celle-ci sait qu’elle sait, cela peut devenir épouvantable.

Tenez, un qui, à mon sens, doit faire partie des hautes sphères scientifiques, ou du moins il le croit, ou il en désespère d’en être, nous livre l’information de ce que peut-être en photographie une bonne exposition.

Et, là, vous n’en croirez pas vos yeux, pas une seconde il indique dans ses trois facteurs essentiels pour bien capter, il n’indique la vitesse d’obturation, l’ouverture diaphragmée de l’objectif ou la sensibilité du capteur numérique, ayant remplacée celle du film argentique.

Par contre il parle de ce que peuvent voir vos yeux, votre propre ressenti et un troisième que j’ai déjà oublié tant il me semble que la rédaction était hors sujet même si par ailleurs il avait fortement raison.

Ceci dit vous restez libre d’utiliser ou pas ce très bon logiciel !

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.