Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Covid-19 : Mesures barrières très éphémères

Le lundi 11 mai 2020 a marqué le début du déconfinement, avec l’ouverture des magasins et donc un retour progressif au travail, tout en continuant le télétravail, dans la mesure du possible, pour les emplois de bureaux.

Mais, la première phase de la fin du confinement ne signifie absolument pas que ce coronavirus, SARS-CoV-2, a disparu, il est toujours présent et actif. Ça signifie, simplement, que grâce au confinement le nombre d’admissions dans les hôpitaux s’est réduit et qu’ils sont en capacité d’accueillir de nouveaux patients.

Depuis hier, nous pouvons sortir sans attestation, nous éloigner à 100 km de chez nous (ou sans limite dans le même département), aller dans tous les types de commerces (sauf restaurants et cafés qui restent fermés), voire des amis ou sa famille (dans la limite de 10 personnes), …

Mais, pour éviter une seconde vague, qui pourrait être plus importante et plus meurtrière, il faut respecter les mesures barrières.

Rester toujours à plus d’un mètre les uns des autres (certains disent que 1,5, voire 2 mètres serait préférable), porter un masque si on doit être plus proche, ou face à des personnes vulnérables (personnes âgées, obèses, diabétiques, …).

Mais, il est évident que ces mesures barrières ne seront pas respectées !

En se baladant sur les réseaux sociaux, on voit nombre de photos datées d’hier et qui montre de petits groupes (jamais plus de 10) où les gens sont beaucoup trop proches les uns des autres, sans masques, malgré la présence – parfois – de personnes âgées.

Pire, un mauvais exemple montré au JT de 20h00 de France 2 : une mère de famille qui rend visite à ses parents (ayant des problèmes de santé, dit-elle), avec 2 jeunes enfants. Tout commence très bien, les parents portent un masque, la mère et la plus âgée de ses enfants également. Au lieu de se dire bonjour de loin … ils s’enlacent, puis poursuivre dans la maison des parents … sans masque. Aucun respect des mesures barrières.

France 2, chaîne de télévision publique, ne devrait pas diffuser ce genre d’image, donnant un mauvais exemple, et laissant entendre « pourquoi accepter des contraintes qui ne servent à rien, nous sommes déconfinés ».

Le confinement avait permis de calmer l’épidémie, le déconfinement sans respect des mesures barrières va provoquer – sans nul doute – une seconde vague, espérons que notre système hospitalier pourra y faire face.

Aujourd’hui, il n’y a ni immunité collective, ni vaccin et des soins qui donnent de plus ou moins bons résultats face à Covid-19.

Pour éviter une seconde vague et un risque de nouveau confinement, il faut respecter les mesures barrières.

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer