Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Covid-19 : faut-il avoir peur pour demain

La Chine a été le premier pays touché par le coronavirus SARS-CoV-2 et le premier pays à pratiquer le confinement. Mais un confinement beaucoup plus sévère que celui que nous avons subi durant 2 mois en France.

Le virus a reculé en Chine, qui a entamé un déconfinement, tout semblait aller pour le mieux.

En France et dans les autres pays ayant pratiqué le confinement, la phase de retour à la normale a été enclenchée.

En France, depuis le 11 mai 2020, un retour progressif à la vie normal à lieu, avec des contraintes tel que le port du masque dans les transports en commun et certains commerces et la mise en sommeil de certaines vieilles habitudes tel que se serrer la main ou se faire la bise.

Tout semble se passer correctement, il y a quelque cluster, des zones de contamination mais cela reste sous contrôle. Bien entendu, on observe des relâchements dans les comportements des uns et des autres.

Là où le port du masque est simplement recommandé, il est de plus en plus négligé. Ce n’est pas agréable à porter, ça gêne pour respirer et ça gratte, mais ça protège les autres et soi-même.

Si SARS-CoV-2 recule et donc le risque d’attraper la Covid-19, ce n’est pas un problème de moins respecter les gestes barrières. Seulement, il n’est pas certains que notre ennemie miniature, le SARS-CoV-2 soit vraiment partie. En témoigne ce qui se passe en Chine en ce moment.

Alors que la vie reprenait son cours et la pandémie semblait avoir été bien gérée et faire partie d’un passé révolu, des cas de la Covid-19 sont réapparus. Des zones à Pékin ont dû être confinées. Au point que la Mairie de Pékin estime que la situation est extrême grave, que l’OMS suive de très près la situation avec la crainte d’une seconde vague de ce coronavirus.

En France nous avons retrouvé la liberté de circuler, ce coronavirus peut lui aussi circuler depuis les zones où il y a des concentrations de cas. Il serait important de ne pas baisser la garde, de porter un masque dans tous les endroits (en plein air ou fermés) où il y a du monde. Sinon, le pire est à craindre.

Faut-il avoir peur ou pas d’une seconde vague … l’avenir nous le dira !

Booking.com

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.