Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Covid-19 : couvre-feu … combien vont le contourner sans être hors la loi ?

Durant la longue interview d’Emmanuel Macron, mercredi soir à la télé, il nous a annoncés, mais ce n’était une surprise pour personne la mise en place d’un couvre-feu, qui ne concerne pas toute la France mais 9 très grandes métropoles :

  • Aix-Marseille
  • Île-de-France
  • Lyon
  • Grenoble
  • Saint-Étienne
  • Lille
  • Toulouse
  • Montpellier
  • Rouen

Il s’agit de métropoles où 3 seuils sont dépassés :

  • taux d’incidence
  • taux d’incidence chez les plus de 65 ans
  • part des patients Covid en réanimation

Le couvre-feu, comme en temps de guerre, c’est l’interdiction de sortir, ou l’obligation de rester chez soi (à chacun d’estimer dans quel sens il préfère cette approche), dans notre cas de 21h00 à 6h00 du matin.

Face à la reprise de la progression de ce coronavirus, il faut agir. Le président de la République a précisé que si 90% des personnes décédées ont 65 ans et plus, 10% ont moins de 65 ans, que 50% des lits de réanimation Covid étaient occupés par des 65 ans et plus, donc que 50% étaient occupés par des moins de 65 ans.

La Covid-19 ne concerne donc pas que les seniors, mais tout le monde. Un junior a autant de risque de se retrouver en réanimation qu’un senior et avec toutes les conséquences qui s’ensuivent ! Ça calme tout de suite.

Si vraiment dans ces 9 métropoles des seuils sont dépassés, il faut agir, mais à quoi sert le couvre-feu à partir de 21h00 ?

Cela va gêner voire empêcher le fonctionnement des restaurants, cinémas, théâtres, cafés, bars, … même pas les lieux de nuit, mais de soirées.

Impossible d’aller au cinéma et de finir par un dîner au restaurant. Impossible d’aller voir un film dont la séance commence après 19h00 (pas facile à concilier avec son travail).

Impossible de recevoir des amis ou de la famille à dîner, sauf très tôt, encore difficile à concilier avec le travail.

Concrètement, l’exécutif veut empêcher les lieux de confinement dans la soirée.

C’est très bien, ça va bloquer la propagation du virus … le soir.

Mais qu’en est-il entre 6h00 et 21h00 ?

Le télétravail n’est pas vraiment entré dans les mœurs, les transports en commun restent bondés aux heures de pointe. Le virus ne se propage pas seulement dans la soirée et la nuit.

Par ailleurs, on ne peut pas empêcher les gens de se voir plus tôt, même de prendre des RTT pour cela. Voire de passer la nuit chez des amis ou famille qui organisent un dîner (quitte à être plus ou moins entassés sur des matelas au sol) en étant plus de 6 personnes (la limite imposée).

Même si Emmanuel Macron a menacé d’une amende de 135 euros en cas de non-respect du couvre-feu et 1 500 euros en cas de récidive. Les Français de ces 9 métropoles risquent d’avoir beaucoup d’imagination pour contourner ce couvre-feu … sans être hors la loi.

Encore une fois ce sont les commerçants du soir et de la nuit qui sont les victimes de ces mesures.

Effectivement, on ne peut pas laisser ce virus se propager, même s’il tue très peu de jeunes, tous ne sont pas asymptomatiques s’ils l’attrapent et trop souvent la Covid-19 laisse des séquelles toute classe d’âge confondue.

Plutôt que d’interdire, il serait préférable de communiquer.

L’interdiction c’est ouvrir la porte à la recherche des possibilités de contourner celle-ci. Juste pour le fun de ne pas obéir. Même si dans ce cas la désobéissance met sa santé et la santé de ses proches en danger.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.