IdéesRéflexions
A la Une

Coup de pub gratis

Que l’on soit perdu par les pubs de Noël passe encore : il faut bien que commerce se fasse.

Mais que les même (re)passent après juste avant le jour de l’an, là on a plus l’impression d’être pris pour des pigeons.

Heureusement qu’il va y avoir l’allocution présidentiel pour nous rappeler que l’illuminé veille sur nous, pauvres poires.

Deux millions la dose, non ce n’est pas une drogue car les marchands parallèle savent très se retenir pour écouler leur production.

C’est tout simplement le médicament le plus cher au monde.

Si en France, il n’y a pas de problème financier pour se le procurer ce n’est pas parce que cette potion miraculeuse a été trouvée par des chercheurs français qui cocorico en France, dans un grand hôpital français pour enfants situé à Paris.

Paris capitale d’un beau pays où les luttes des années d’après guerre ont permis l’instauration de notre Sécurité Sociale que des grands groupes, à la petite mentalité capitalistique, voudraient s’approprier pour mieux s’enrichir.

Ils ont déjà les labo qui fixent leurs prix, mis ces gens veulent toujours plus : le beurre, l’argent du beurre, la crémière et les terres qui vont avec.

Mais ce médicament, calculé au plus juste prix dans un monde bien pensé, n’est pas à la portée de toutes les bourses.

Aussi, dans les autres pays, les plus pauvres comme par hasard, les enfants dans le besoin en sont privés.

Alors, grand monsieur, le labo en possession privée du médicament a-t-il en cadeau de nouvel an, décidé d’offrir les doses à cent bébés en instances de mort imminente.

Mais comme ils sont nombreux, ces petits qui n’avaient rien demandés, leur sort sera décidé au hasard.

Tant mieux pour les chanceux, tant pis pour les autres.

Saluez le geste et n’allez plus les enquiquiner avec vos contrôles ridicules pour savoir s’il n’y a pas excès de zèle dans les boites d’autres médicaments ou calcul trop positif pour échapper aux impôts sur les bénéfices.

N’y voyez là que l’effet en temps réel du fameux ruissellement annoncé par notre illuminé qui sans aucun doute aura trouvé une nouvelle formule pour prouver le bien de son action actuellement totalement incomprise des braves et de son entourage.

Bonne année, mes loulous…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer