Accueil / Politique / Contrôles d’excès de vitesse confiés au privé… et alors

Contrôles d’excès de vitesse confiés au privé… et alors

Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb a indiqué que le contrôle des excès de vitesse pourrait être confié à des sociétés et serait expérimenté prochainement.

Actuellement, les radars mobiles et voitures radars banalisées sont uniquement sous le contrôle des forces de l’ordre.

Sur le fond, confié cela au privé, pourquoi pas. Il faut s’assurer du sérieux de l’utilisation de ces outils. Il faudrait éviter que des automobilistes respectant les limitations de vitesses reçoivent des PV pour excès de vitesse, simplement parce que le radar mobile était mal installé ou la voiture radars plus en étant de faire des mesures fiables.

Sauf si le nombre de PV sur un tronçon donné devenant hallucinant, il serait difficile pour un automobiliste de prouver qu’il n’était pas en excès de vitesse et que c’est le radar qui était mal utilisé.

Je pense que les Gendarmes ou les Policiers font sérieusement leur travail en installant un radar mobile ou lors de l’entretien des voitures radars, j’ai des doutes avec le privé où les salariés sont sous pression permanente. Même si les entreprises ne seront pas payées au rendement (au dire du ministre), chaque minute perdue lors de l’installation d’un radar mobile correspond à du temps de contrôle en moins.

Mais si le Ministère de l’intérieur a les moyens de s’assurer que les entreprises privées procéderont aux contrôles avec le même sérieux que les forces de l’ordre alors je ne vois pas de problème à confier au privé ce contrôle.

Sauf qu’il risque d’y avoir beaucoup plus de contrôles qu’auparavant et que les contrevenants se feront plus souvent.

Pour ceux qui respectent les limitations de vitesse, après tout c’est le respect de la loi, rien de plus. Qu’il y a 2 fois, 3… 10 fois de radars qu’auparavant, n’a aucune importance. Encore une fois s’ils sont utilisés de manière sérieuse.

Par contre pour les autres, pour qui ces panneaux ronds à bordure rouge avec un nombre au milieu écrit en noir sur fond blanc, n’ont aucune signification, là ils vont avoir un réel problème.

Si les radars rapportent de l’argent, ce n’est pas la faute de l’État mais des automobilistes.

La seule question qu’il faut se poser, n’est pas de savoir qui et comment les contrôles de vitesses sont réalisés, mais pourquoi autant d’automobilistes refusent de respecter les limitations de vitesses ?

Et ensuite, on peut s’interroger sur :

  • la non-utilisation des clignotants
  • conduire avec un téléphone à la main
  • ne pas allumer ses phares la nuit
  • conduire avec un enfant sur les genoux
  • être ivre et/ou drogué en prenant le volant
Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.