Accueil / Réflexion / Consommation

Consommation

C’est reparti pour le marronnier d’août : les terriens, êtres stupides consomment plus que la terre peut en donner.

Depuis le 2/08/2017, la production est intégralement gaspillée, nous vivons sur les réserves. Et Dame nature pourra encore à compter du 01/01/2018 repartir pour l’équivalent de …7 mois pour dire stop, paraît-il en 2030.

Inutile de commence à réserver car les dates de préemption seront vite dépassées.

Pour le que faire, les uns disent rien comme pour un réchauffement non prouvé quant à ses causes et sa durée, les autres savoir s’adapter, d’autres parlent de non-croissance et, d’autres encore asseyons-nous autour du bonne bouffe pour en discuter.

Certains préconisent un tour de la Terre en l’air pour voir l’étendue des dégâts, s’entendre sur cela et voir ce qu’il y aurait bien lieu de faire.

Et pourquoi pas aller voler ceux qui sont faibles mais ont une terre si chargée comme les valeureux guerriers industriels civilisés l’ont si bien su faire en temps pas si reculés ?

Pas idiot le truc débile, cela donnerait du boulot aux vaillants partis et par pour cher ayant mission de se nourrir sur place.

Rétablissons le service militaire à 18 mois, voire 24 mois en comptant les allers et retour comme pis-aller, en le déguisant d’un nom mode marketing style association bien être vivant et le tour est joué pour remporter le pompon d’une gloire digne en retour d’un monument souvenir d’une mission patriotique internationale.

Avez-vous compris ? Moi rien, mais justement c’est ce qui fait la beauté du geste et permet à de grands hommes, style l’impérieux, de croire en la destinée de quelques-uns.

Manger moins de viande – adieu veaux vaches cochons – disperser moins de plastique – Plus de market emballage –  moins utiliser individuellement sa voiture individuelle – esprit propriétaire à reporter ailleurs –  ne jeter que si c’est vraiment bon à jeter – si c’est juste bon, le conserver pour consommation prochaine.

La lise des possibles est longue, l’avenir le sera aussi !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com