Accueil / Politique / City pas beau ça ?

City pas beau ça ?

Avant, l’état recevait quelques 5 milliards d’euros/an.

Désormais grâce au principe prétexte de faire de la politique autrement il ne percevra plus que 850 millions si tout va bien ein puisque lorsque le bâtiment va tout va.

Joli tout de passe passe de notre impérieux qui n’est pas du tout le président des riches à qui il octroi 3 150 000 000€ pendant qu’il consent quelques discussions autour d’une bonne table pour savoir comprendre mieux éliminer la pauvreté non sur ceux qui la subissent actuellement mais dans un futur lointain sur ceux qui pourraient en être atteints.

Ainsi, il pourra dire j’ai réussi sans se faire retoquer sur des chiffres très discutables.

Bien entendu, l’impérieux ayant tout compris et sachant tout, ou l’inverse, s’est bien gardé de ne pas garder ce cadeau fait aux riches pour le redistribuer aux plus pauvres.

Ces derniers ne mérite que sa haute estime pas son apport pécuniaire.

Et de toute façon qu’en feraient-ils ??

Tandis que les riches avec un effet de ruissellement aléatoire innonderont de leur bonheur ceux d’en bas à moins que quelques malins s’intéressent à la construction d’un barrage pour éviter les fuites, se garantir un avenir plus douillet.

De toutes façons ce sera bon pour l’emploi de contrat de chantier.

A propos d’emplois, comme les chiffres de Pôle Emploi ne comprennent rien à rien aux efforts salutaires du gouvernement qui sue sang et larmes pour faire baisser des statistiques immondes, désormais seront retenus ceux de l’Insee beaucoup plus enviables et dépendant d’une définition plus enviable le Bit dont personne ne sait qu’il s’agit d’un consensus entre assez bien lotis et très assez mal pourvus en matière de sécurité flexible du travail.

Pour les uns une heure travaillée, à moins de 5€ vous exclu du champs des bataillons de chômeurs, pour les autres il en faut nettement plus comme une formation voie de garage par exemple.

En c e qui me concerne, un chômeur est un gars qui n’a plus les revenus de son travail d’avant ; je trouve que c’est une bonne base de discussion de salon..

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*