IdéesRéflexions

Cette Nigériane crée des collations saines… et des emplois

ShareAmerica

Les femmes dans l’entrepreneuriat représentent une force croissante sur les marchés : elles sont une source cruciale d’innovations et de création d’emplois et un facteur important de la croissance économique. Mais trop souvent, elles font face à des obstacles qui les empêchent d’atteindre leur plein potentiel.

 « C’était vraiment difficile de convaincre les gens que j’étais en train de monter une boîte sérieuse, que ce n’était pas juste un hobby ou une activité pour me donner un style », déclare Affiong Williams du Nigeria, où elle a lancé son entreprise ReelFruit il y a cinq ans.

Avec passion et enthousiasme, plus le soutien d’un programme financé par les États-Unis, elle a transformé son affaire en l’une des plus grandes entreprises de fruits secs et de fruits à coque du Nigeria.

Dans son usine et son bureau à Lagos, Mme Williams emploie une équipe d’ouvriers motivés. À ReelFruit, les femmes occupent l’ensemble des postes de management et représentent 64 % du personnel.

Son entreprise offre aux gens, tout au long de la chaîne d’approvisionnement, la possibilité de gagner leur vie, de poursuivre leurs études et d’épargner pour l’avenir.

Maintenant, les Nigérians peuvent acheter les collations saines ReelFruit, faites de fruits secs et de fruits à coque, dans plus de 350 magasins et ils peuvent les trouver aussi dans les avions de ligne, les écoles et les hôtels du pays.

Feed the Future, par le biais de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a lancé en 2017 « Accelerating Women Entrepreneurs Award », un programme qui vise à aider les entrepreneures africaines à faire grandir leurs affaires. Le programme a déjà aidé 458 000 femmes à travers le monde à accéder au crédit dans le domaine agricole, en accordant notamment plus de 80 millions de dollars de prêts à des entrepreneures en zone rurale.

Mme Williams veut aussi améliorer la vie dans les bourgades rurales. Son entreprise s’approvisionne auprès de petits exploitants agricoles au Nigeria, ce qui leur garantit un marché fiable pour leurs produits. Vendre directement à ReelFruit leur permet non seulement d’augmenter leurs recettes mais aussi d’avoir une source stable de revenus.

Avec de l’accès à des outils d’investissements, Affiong Williams a l’intention d’élargir encore plus son entreprise. Elle voudrait vendre ses produits dans davantage de marchés et accroître sa demande en matières premières auprès des petits exploitants afin d’augmenter leurs profits.

 « Je suis convaincue que ce sont les entreprises comme ReelFruit qui font progresser le Nigeria pour ce qui est de la création d’emplois, l’achat de matières premières auprès des petits agriculteurs, la réduction du chômage et, surtout, la réduction de la pauvreté », affirme-t-elle.

Tags

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer