Accueil / Réflexions / C’était, c’est

C’était, c’est

C’était un journaliste pensant gauche démocrate sociale ayant fait la cour d’un président d’époque ayant pris à la hussarde les bataillons gauches pour insuffler plus encore la nécessité d’une économie libérale libéralisée comme si leur marché avoir à voir avec les marchés quotidiens de place éponyme du bon peuple.

Il accuse ceux qui pensaient être de ses pairs d’avoir voulu rechercher plus d’égalité dans le monde scolaire en prétendant que rien n’était plus beau que la compétition entre plus fort et, bien entend, pour faire grâce à nos oreilles, en oubliant la partie jouée d’avance qui fait le résultat que 90% des fils d’ouvrier le restent et c’est la même égalité des chances dans le clan des plus nantis qui en plus obligent à obéir à leurs règles sensées être les meilleures puisqu’elles les font bien vivre…

Ben oui, quoi, bon sang ne saurait mentir surtout avec la bien venue de L’ADN.

Et, évidemment, ce n’est pas une surprise si ce trublion d’une gauche libérale se retrouve sereinement dans ce gouvernement de droite d’économie libérale qui confirme que ce qui est l’est bien puisqu’il est.

C’est-à-dire pourquoi essayer de changer l’ordre naturel des choses car franchement, il serait tout à fait immoral que 90% des fils de cadres deviennent des ouvriers chômeurs.

Une autre parodie de la grande compréhension de l’action sociale réfléchie de ceux qui ne sont pas dedans mais seulement autour, mais décident en lieu et place de ceux qui la vie vivent est de vouloir consacrée la parole et la pensée d’un ancien syndicaliste d’une puissante organisation à col blanc et de tenter de le faire passer pour le grand intellectuel de nos temps français ; paix à son âme républicaine.

La posture est totale lorsqu’il proclame tout haut être fier, lui qui se réclame de gauche, de publier ses libelles dans un organe non seulement ouvertement de droite extrême mais délibérément capitalistique libéralisé en voulant nous faire prendre ses vessies pour nos lanternes proclamant que les meilleurs défenseurs des idées de gauche sont ceux de cette droite.

Mais, évidemment, cela n’a rien à voir avec la sortie de son dernier bouquin et peut-être cherche-t-il un poste le propulsant un peu plus loin de ce qui n’est pas son déni.

A ça ira, ça ira…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*