Accueil / Politique / C’est trop…

C’est trop…

Il veut à tout prix réformer n’importe quoi, n’importe où et sous n’importe quel prétexte.

97 % des enfants sont scolarisés dès leur 3 ans.

C’en est trop, c’est pas assez.

Il sera ordonné d’urgence que la patrie est en danger, qu’il faut une loi pour y remédier.

Désormais, l’âge légal de l’école sera de 3 ans.

Ainsi cela permettra la multiplication des exceptions qui étaient ce jour minime mais bien existantes.

Cela permettra aux administratifs de tout poils concernés de bosser un peu plus, car pour ces fainéants, il n’est pas question d’augmenter leur nombre en bataille.

L’important pour l’impérieux est de se faire voir, montrer qu’il en a et c’est par la réforme en marche que cela passera.

La France est une entreprise, pas encore privée mais cela ne saurait tarder, qu’il faut  manager en tant que telle, même si côté actionnaires l’on ne craint pas grand-chose si ce n’est les habituels contradicteurs qu’il faut bien faire exister pour justifier une place si durement acquise.

Pourtant, pour celui qui y a véritablement exercer l’art du management, la grande taille est toujours un véritable casse-tête à moyen et long terme.

C’est pourquoi, en général, il est vanté le small…

C’est-à-dire rendre les responsabilités au plus proche du terrain, nerf de la guerre à qui veut réellement durer.

Et l’on veut interdire aux médecins d’avoir des relations sexuelles avec leurs patient.

Est-ce à dire qu’une patiente, puisque c’est de cela qu’il s’agit dans la réalité, ne peut plus devenir amoureuse de son médecin, au masculin pour faire bon genre ?

Ou doit-elle se taire jusqu’à trouver un autre praticien pour déclarer sa flamme à son ancien ?

N’y aura-t-il pas toujours soupçon d’abus de faiblesse de l’un sur l’autre ?

Mais n’est-ce pas un secret de polichinelle que de savoir qu’un ou une, c’est vrai dans les deux sens semble-t-il, ne va en relation sentimentale que pris sous le charme de l’autre ; est-ce en abuser, Mais, bien sur, il y a des victimes et elles ont le droit de ne plus l’être.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.