IdéesRéflexions
A la Une

C’est pire que la crise 40-44

Voilà, cela devait arriver, c’est arrivé. Le pire de la peur humaine s’abat sur des êtres bien lotis ne pensant qu’à eux-même de manière totalement irraisonnée.

Dans leur logorrhée fantasmagorique, ils ont fait en sorte qu’une infirmière ne viennent pas s’installer dans l’immeuble par eux occupés.

Mais ces médisants, qui nous rappellent les heures sombres de la délation de juifs aux allemands et police français à la botte, étaient, dans cet immeuble, largement minoritaires : 2 sur 8.

Comment cette minorité minable a-t-elle pu emporter le jackpot de sa tranquillité ? Comment les autres ont-ils pu laisser faire comme au temps de cette majorité silencieuse qui ne se révoltait point ? Sans doute sont-ils satisfaits de faire la claque chaque soir protégés dans leurs petits appartements qu’ils sont… Mais, semble-t-il, un sursaut à fait réagir d’un regret pour trouver une autre solution.

Et le propriétaire, à l’origine de la bonne initiative de prêt, merci à lui, (re)proposera les deux appartements libres.

Mais, cette fois-ci, il ne commettra pas la même erreur, il ne dira rien aux autres de son acte citoyen et républicain.

Quand à l’infirmière, qui vient de Vancouver, espérons que dans son nouveau quotidien ne se rappellera pas de ce mauvais pas au moment de sauver des vies autres que la sienne : merci à elle !!! Mais, sans doute, ces gens là de la pire espèce n’auront-ils plus besoin de voter à l’extrême droite si les velléités gouvernementales de fliquer les malades via une application téléphonique imaginée par un génie malin de pouvoir se faire une célébrité à bon compte, voire un petit peu d’argent en bienfait collatéral, vont jusqu’au bout d’une majorité de parlementaires prêt à tout pour plaire.

Pour mémoire en rappel de premier de cordée, ce type d’application moucharde non seulement auprès des force de l’ordre, mais permet, surtout autorise, tout quidam bienveillant de savoir quel malade rôde autour de son territoire pour l’éviter et si possible l’en chasser.

Aux Etats Unis, l’achat d’armes en tout genre, mais surtout à feu, ce celles qui évitent le contact, n’ont jamais trouvé autant preneurs pire que les chasseurs de papier toilette à rond de cuir.

Booking.com
Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer