PolitiqueRéflexions

C’est pire ailleurs, faisons pareil

Les forces de l’ordre n’ont pas besoin de manifester, qui les protégeraient d’ailleurs, les gilets jaunes ayant bien rigolé, le gouvernement sans baragouiner 200€ de primes pour les chanceux qui ont fait du sport sur les champs.

Pour les quelques 20 millions d’heures supplémentaires on en reparlera lors de jours meilleurs.

D’une émission télévisée bordée d’un débat sur ce qui se passe en Outre Atlantique.

Un bref rappel, mais intéressant, d’un retour sur l’élection de l’actuel clown triste où au cours d’une de ses interventions haineuses, il interpelle une de peau différente et lui d’aller de l’autre côté chercher du travail.

On n’oserait pas faire la comparaison avec certains propos mal venus de notre illuminé.

Autre similitude, le clown de l’autre côté a été élu alors que le nombre de voix portées sur lui est inférieur à son adversaire, mais il a été élu.

Notre illuminé a été élu pour dire stop à son adversaire.

L’on comprend mieux la longue poignée de mains lors de la première rencontre de ces deux hol-duppers !!! En France, il est désespérant de constater qu’une entreprise ne peut se créer que par un nivellement vers le bas.

Le statut le plus usité est celui de la sas qui permet de se créer sans sortir un euro de capital mais surtout de limiter sa responsabilité financière aux biens propres de celle-ci… Puis, ce que recherchera l’entrepreneur nouvelle formule sera d’employer de salariés au plus bas pour être sur de ne pratiquement plus payer de charges patronales qui servent pourtant, entre autres, les organismes sociaux.

Et, aujourd’hui, il aura encore plus l’intérêt à prendre des temps partiels qui outre le fait d’avoir une population malléable à merci sur les flux de l’entreprise, autorisera un salaire total inférieur en donnant des heures supplémentaires totalement déchargées.

L’on vénère, ici bas, le fantastique taux de chômage rendant jaloux n’importe lequel gouvernant.

Or qui relève que ce bas chômage repose sur le nombre important d’emplois précaires, 7 millions 600 000 de personnes concernées, salaire ne dépassant pas 450€/mois et les heureux salariés bénéficiaires ne bénéficient pas de protection sociale et bien entendu de retraite à (non) venir.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.