Accueil / Réflexions / C’est leur leurre

C’est leur leurre

Évacuation du plus grand camp de réfugiés sur Paris, en attendant le démantèlement de deux autres.

Bien, soit, les habitants du quartier, que peut-être je ne voudrais pas habiter, en seront certainement ravis.

Alors que ont-ils faire de ces gars dont la galère, qui n’est pas une réale, perdure sur un long fleuve non tranquille.

En attendant, le gouvernement ultra libéral va plancher pour diminuer les aides sociales en prétextant une aide à la formation.

Car c’est bien connu, la formation permet de manger, un peu comme qui dort dîne.

Et c’est bien connu, l’on ne peut pas donner à manger et à loger tout en prévoyant des aides pour former ; ce serait bien trop demander dans un pays où l’on supprime des impôts pour les copains très riches.

Et ceux qui ne peuvent se former, devrons-t-ils rejoindre les bataillons des réfugiés ou de Sdf sur le mode pauvres tous ensemble, tous ensemble, hohé ! Et comme Madame la ministre du social a bien tout compris les besoins des salariés des Ephad, vous savez ces établissements privés à capitaux d’investissements, où l’on enferme les vieux dans des conditions inadmissibles.

Ainsi, il n’est pas question de revaloriser les bons hauts salaires des personnels en question puisque la demande urgente est d’embaucher des masses sur des postes ingrats non payés.

Quant l’on pense à certains médecins libéraux qui sans cesse et sans hypocrisie aucune, ne pensent qu’aux dépassement d’honoraires chargés sinon ils refusent de travailler et tant pis pour les urgences.

Et pourtant, vous l’avez bien compris, on ne parle pas ici de revenus équivalent au smic… Sans majuscule aucune tellement c’est petit.

Et le gouvernement va continuer dans son excellence vis à vis de a retraite dont il va lancer une grande consultation citoyenne pour faire voir ce qu’il veut faire voir : il n’y aura que des gagnants et…des dommages collatéraux.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.