Accueil / Réflexions / Ceci n’est pas un appel

Ceci n’est pas un appel

Obtenir un délai pour atteindre un idéal, est-ce là l’objectif final de tout humain à l’approche de son définitif départ ?

Le grand voyage doit-il se faire charger de bagages autres que les valises en poche d’œil ou tout doit-il être laissé à la porte du seuil de ses aïeuls ?

L’héritage est-il un fardeau de trop à porter empêchant celui qui se doit de le porter d’aller vaquer à ses propres aspirations ?

Dés lors, n’y a t-il pas plus riche que celui qui part les mains vides, libres de toutes raisons ? Tous égaux devant la fin qui devient une fin en soi puisque plus rien en peut l’arrêter et que cela dure depuis plus longtemps déjà.

Pour en revenir au quotidien d’une vie plein de surprise, je vous apprendra que les gouvernements, ceux que l’on élit, veulent nous faire les poches en nous prenant notre menue monnaie.

Ainsi, disparaîtraient ces petites pièces jaunes qui ont fait le bonheur de la poste pour le plus grand bien d’une Dame qui jadis n’avait aucun statu mais qui s’en portait plus bien.

Encore un métier qui va sombre : raccommodeuse de poches.

Et une échoppe de moins, une deux, trois, et que vive la grande surface porteuse de petits bras malléables à merci.

L’important est que les riches puissent avoir un vision à long terme et prouver qu’avant de faire les leurs de poches, il n’y a pas moyen de faire le bien de tous en invoquant le partage universel.

A propos, le revenu universel, c’est-à-dire une base égale pour tous, serait le seul moyen unique de satisfaire les besoins primaires de tout un chacun.

Ce revenu ne serait pas une richesse, simplement un moyen d’échange pour vivre selon ses besoins et non leurs envies.

Et cela permettrait à ces quelques 35% de salariés avouant exercer un métier qui ne sert à rien si ce n’est à justifier la présence de son chef…Un peu comme ceux qui contrôlent les chômeurs dans le seul espoir de n’en être pas.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.