InfosRéflexions
A la Une

Ce maire ment, mais n’est pas cochon

Je ne sais pas à vous, mais personnellement, je déteste lorsque l’on fait mine de me débarrasser de mon libre arbitre soi-disant pour m’aider.

Le prétexte aurait été que n’ayant pas fait d’études dans le droit sillon de comme tout le monde qui ne cesse de se rétrécir au fur à mesure de ‘avancée des forcenés.

Cependant, je veux remercier ceux qui m’ont obligés à travailler précocement au lieu de me perdre dans la précarité des bancs usagers des universités dans le besoin quotidien.

Et cela m’a permis de profiter avant l’heure d’une retraite que je trouve bien méritée même si les élites de ce pays pensent l’inverse.

Il y a quelque chose de pourri, nauséabond dans l’action de certains édiles qui profitent du pouvoir obtenu démocratiquement dans les urnes pour imposer leurs valeurs politiques si l’on peut en encore parler de valeur les concernant.

Ce maire d’Hayange, qui décidément me prend la tête, veut décider que son territoire ne doit pas être foulé par les migrants, faisant mine de ne rien voir de leur grande misère.

Mais, si l’on regarde bien, dans les faits, il ne stigmatise pas tous les migrants mais seulement les musulmans.

Car la mise en scène d’une fête au cochon, même si j’aime bien le cochon où rien n’est à jeter tellement c’est bon, ou la présentation systématique de pièce de la même espèce dans les assiettes des cantines villageoise, ne visent pas les obédiences des autres religions même si elles sont, contre son plein gré, des dommages collatéraux.

Monsieur le Maire a pris aisance d’un tract portant appel à des repas populaires en stipulant qu’ils étaient uniquement réservés aux titulaires des droits sociaux.

Ceux qui auraient compris que cela permettait d’exclure quelques pique-assiettes de riches trop radins économes de leur ruissellement se trompent grave.

Car, en fait cela permet de continuer à rendre des gens invisibles que l’on ne veut pas voir, ni savoir qu’ils sont démunis de tous les droits d’un citoyen libre si ce n’est celui de se taire ; rompez les rangs !

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer