Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Camarades, détestons les autres

Il y a des dires qui m’étonnent à force de détonner. Un responsable syndicaliste représentant les forces de l’ordre déclare que ne plus pouvoir agir comme ses camarades le faisaient, les empêcheraient de porter arrêt à des supposés délinquants trop récalcitrants.

Mais, outre le fait que certains formateurs et lors des formations actuelles, l’attention est portée sur le danger véritable que peut entraîner trop de tension, est-ce que vraiment ce syndicaliste n’a pu un des siens utiliser ce mode d’appréhension dans des cas où la situation ne le justifiait pas vraiment ? Et est-il vraiment utile d’utiliser une  méthode qui a prouvé qu’elle pouvait être mortelle même sur des phénomènes que personne ne voudra avoir sur son chemin ? Si oui, alors pourquoi ne pas utiliser une arme à feu pour tirer dans les jambes et bientôt un canon car l’autre en face aura une mitraillette et …vive le gonflement des rapports de force.

Mais, il semble bien que cette technique soit la seule sécurisante pour les forces de l’ordre puisque plusieurs de ses syndicats appellent les policiers à ne plus intervenir sur situation dangereuse.

Pour les calmer, l’utilisation d’une arme à impulsion pourrait être amplifiée.

C’est sans doute ce que leur dira leur chef envers qui pour l’instant ils font la tête de mauvais bougre.

Nous nous attendons de savoir à quel sauce l’illuminé acceptera de nous manger puisque visiblement il n’en a pas assez.

Et, pourtant, nous le savons bien, depuis que nous avons pris connaissance que le possible n’était pas impossible, il vaudrait mieux pour nous ou la prochaine génération qui sera encore en vie , prendre sérieusement les alertes de réchauffement de la planète dont chaque jour nous voyons un peu plus les effets délétères.

Mais, ce n’est pas une raison de se conduire à vélo comme la cheffe de la capitale de France qui se tamponne de ses contemporains obligés de circuler dans et à travers Paris pour aller et revenir du turbin.

Booking.com

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.