Accueil / Bibliothèque / Hors cadre de Stefan Ahnhem chez Albin Michel

Hors cadre de Stefan Ahnhem chez Albin Michel

horscadre01Stefan Ahnhem, Suédois, est scénariste depuis une vingtaine d’années pour la télévision et le cinéma. Il a, notamment, adapté pour la télévision sous la forme de séries, des romans policiers.

Hors cadre, sorti sous le titre original « Offer utan ansikte » en 2014, a été traduit en Français par Marina Heide et édité par Albin Michel.

horscadre02Ce roman a obtenu le prix de la révélation du polar Suédois.

Bien que Hors cadre face plus de 550 pages, l’écrire est fluide, la lecture rapide et agréable, on plonge dans l’histoire dès les premières pages. Puis tout s’enchaîne dans une logique implacable, mais l’auteur arrive à nous surprendre et à créer l’inattendu au fil des pages.

Je ne vous raconterai pas l’histoire, ce serait dommage pour ce type de roman de dévoiler l’intrigue et sa conclusion. C’est une histoire criminelle, je n’en dirais pas plus.

Hors cadre est classé en tant que polar, donc roman policier, mais par le rythme, les intrigues, on est bien loin des romans policiers classiques avec le commissaire Maigret ou le lieutenant Colombo. Hors cadre est davantage un thriller, sans la violence des thrillers, mais avec par moments une forme d’angoisse qui plane sur les personnages qui vivent dans ce roman.

horscadre03Au sujet des personnages, je me fais la même remarque avec les romans russes ou d’autres pays aux consonances différentes des nôtres, les noms sont plus… complexes à retenir. Si Fabian ne pose pas de problèmes, des noms tel que Tuvesson, Molander Lila, Klipan, Pâlsonn,… de prime abord (pour moi) ça me demande un petit effort (je suis un lecteur flemmard, je le reconnais).

Toutefois, il ne serait pas raisonnable de franciser les prénoms, se serait trahir l’auteur, de plus toute l’histoire se passe en Suède.

Dans la réalité, si au départ, je me perds un peu dans des prénoms aux consonances qui me sont inhabituelles, rapidement cela ne pose plus de problème et le plaisir de la lecture est au rendez-vous.

En tous les cas pour un premier roman, même si le monde du polar ne lui est pas inconnu, Stefan Ahnhem a fait très fort. Je ne suis pas particulièrement fan des polars, mais c’est tellement bien structuré que l’on accroche du début à la fin du roman, sans s’ennuyer et sans longueurs.

Si vous avez envie de lire un roman un peu différent de ce que l’on a l’habitude d’avoir entre les mains, une véritable histoire, des personnages qui font réelles et une intrigue qui monte crescendo, Hors Cadre Stefan Ahnhem devrait vous plaire.

Vous pouvez vous procurer ce roman, en cliquant ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com