InfosRéflexions
A la Une

Ça s’étend en descente

Celle qui se croit encore majorité parce qu’elle a le plus de nombre d’élus en assemblée a confirmer sa conception autoritaire d’un vrai régime démocratique.

Constatant qu’ils étaient en nombre suffisant et que leur cause était entendu, ils n’ont rien fait, comme à leur habitude, pour écouter les autres s’exprimer en dehors de l’obligation minimum d’avoir du se coltiner les raisons du pourquoi d’un comment de deux motions jetées à l’eau.

Puisque j’ai raison, il est inutile de dialoguer avec d’autres, même s’ils sont moins sourds que moi.

Ainsi je suis certain de ne pas changer d’avis devant des arguments convaincants.

Le gouvernement, pour faire passer la pilule, dit avoir modifié son texte d’origine en tenant compte de certains amendements de sa majorité et de l’opposition.

Ainsi, non content de prendre la France pour une société anonyme qu’ils vont bientôt transformer en secte, ils la considèrent désormais comme un vaste centre commercial où ils seraient les seuls à pouvoir choisir les produits qui les intéressent.

Vaillamment, la majorité continue à bloquer la démocratie en refusant le droit à l’opposition de demander une commission d’enquête pour considérer les effets de la réforme des retraites vilainement proposée.

Le fait que celle-ci va engager l’avenir de tous ceux qui travaillent pour des décennies n’a pas à prendre le pas sur l’autoritarisme gouvernemental.

Et peut-être que bientôt, elle sera (ré)conforte par un ex-expatrié désireux de (re)venir servir la France après son échec au pays catalan.

C’est beau ce regroupement, s’il se produit cela aurait fier allure de voir l’ancien chef sous la coupe du nouveau.

La bourse prend mal la croissance de l’épidémie en cours ; elle n’en finit plus de chuter.

Aussi, au lieu de pleurer, surtout ne touchez pas à votre portefeuille car sauf si vous avez joué à la perte, ce séisme risque de vous être encore plus fatal.

Attendez, patientez, les cours remonteront  pour permettre les ventes.

Mais, en attendant, tant pis pour la rente…

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.