Accueil / Réflexions / Ça se passe comme ça ici bas…

Ça se passe comme ça ici bas…

Ah le bel illuminé qui monte sur ses grands chevaux pour montrer son étendard royal au secours des manifestants d’un pays lointain.

Sans concession aucune, il reconnaît le droit de ces citoyens à se soulever pour faire valoir ses droits de liberté.

Pour lui le droit d’ingérence à l’air de prévaloir sur toutes autres considérations élémentaires de diplomatie.

Pourtant, cela ne le botte pas d’entendre ses voisins encourager à faire de même sur les siens vêtus de jaune.

Y aurait-il hiérarchie bien comprise par lui dans certaine échelle des valeurs ? A cette belle radio qui se fait internet pour mieux faire passer ses messages à l’emporte pièce.

Il est relevé, en français dans le texte, « 12% des demandeurs d’emploi contrôlés n’avait pas cherché de travail ».

Sur que cela fait un bon titre qui peut faire tilt.

Heureusement que la personne qui a écrit cela a déjà du boulot, sinon cela risquerait d’être un peu compliqué d’assembler les genres.

Mais, cela fait tout de même 88 % d’individus qui s’escriment inutilement à en rechercher.

Allez sur le site de la bien nommée Pôle Emploi, et vous recenserez 594 007 beaux emplois dont 108366 pour l’Île de France soit 8 départements concernés Les 93 autres auront la joie de la découverte du restant soit 485 641 ; belle compétition en perspective.

Sympa, lorsque l’on sait qu’il y a plus de 3 00 000 chercheurs de postes à boulot.

L’on comprend mieux qu’être chercheur est un boulot à plein, ce qui empêche d’être trouveur par manque de temps.

Et en cherchant rapidement sans aucune complication, il est savoureux de tomber sur une offre pour cadre à soi-disant salaire illimité dont tout de même s’inscrit dans une fourchette de 90 à 110K€/an.

C’est bien payé, au premier degré, mais c’est drôlement tourné pour entraîner une confiance à toute épreuve.

Et l’annonce est référencée comme exigeant une expérience de 1 an obligatoire alors que le libellé indique 2 ans de réussite.

Allez comprendre la tournure de ceux qui décident…

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.