IdéesRéflexions
A la Une

Ça revient comme un marronnier

Comme une litanie, le nombre de morts augmente 860 pour 2082 cas sensibles hospitalisés sérieux.

Mais, les 19 000 restants s’en sortiront chez eux sans sortir avec du paracétamol.

Il est décidé que la Chloroquine sera réservée pour les seuls malades graves : ce médicament n’est pas encore sur, seule la dernière chance servira de dernier recours… Le résultat des tests en cours ne sortiront que bien après l’existence du virus, du moins souhaitons-le.

Ne bavez, ne sortez pas fausses nouvelles, ne soyez pas négatifs, des experts sérieux, reconnus cherchent par tous les moyens ceux qu’ils faut mettre en place pour mieux s’en sortir.

Bien sur, chacun a le droit de penser ce qu’il pense de la fermeture des marchés où les risques actuels semblent identiques à ceux encourus dans les grandes surfaces.

Avant choisir c’était renoncer, pour plagier une pub encore en cours, maintenant, renoncer c’est choisir d’aller mieux, de ne pas contaminer l’autre, pensez-y… Si certains ont pu être étonnés de voir les cavistes ouvrir, c’est une pure question d’atavisme ou de culture selon la position prise.

En Belgique ce sont les coiffures qui coiffent quoiqu’il en coûte.

De même c’est de culture que de laisser les parcs et jardins disponibles en Autriche.

Au pays bas, ce seront les coffees shops, tandis qu’aux États-Unis les dispensaires dispensent surtout à San Francisco et pour finir dans nos exemples, la Pologne continuera la messe.

En France, toute logique est à prendre du bon côté sans voir le revers : le premier de cordée de l’agriculture fait un appel aux bonnes âmes volontaires pour aller récolter tandis que son premier à lui ferme les marchés ; à chacun son challenge dans l’usine France.

La mort du dessinateur du gaulois nous représentant, rejoignant l’auteur du récit, nous rappelle que, hors Covid-19, 1 785 ressortissants en France meurent chaque jour.

Si c’est une manière de ramener le virus à sa juste valeur, ce n’est pas une incitation à sortir pour faire n’importe quoi : respectez les gestes barrières !!!

Booking.com
Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer