Accueil / Politique / Ça ne peut pas être vrai … et pourtant !

Ça ne peut pas être vrai … et pourtant !

Il y a des moments où j’ai du mal à comprendre l’histoire à géométrie variable.

Depuis des années, laisser entendre que sa femme Pénélope, ne participait pas à sa vie politique, qu’elle avait ses propres occupations, en plus de s’occuper de leurs enfants.

Les rares fois où elle s’exprimait, c’était simplement pour confirmer cela.

Et la Canard Enchaîné du mercredi 25 janvier 2017, nous apprend que Pénélope Fillon aurait perçu 600 000 euros, 500 000 comme attaché parlementaire de son mari et 100 000 des Éditons du Moment (où elle simplement produit 2 fiches sur des ouvrages. 50 000 euros la pige, c’est super-hyper-bien payé, Beaucoup accepteraient de faire une fiche de lecture, pour le 1/100ème de cette somme, car même à 500 euros c’est au-delà des habitudes de rémunération).

Pour les 100 000 euros c’est de l’abus de biens privés, mais pour les 500 000 euros c’est de l’abus de bien public, c’est beaucoup plus grave.

Ces rémunérations indiquées par le Canard Enchainé, sont véritables, puisqu’à aucun moment François Fillon n’a protesté, indiquant que cela était pur mensonge et qu’il allait porter plainte contre cet hebdomadaire.

Il essaye, simplement, de démontrer que sa femme a eu de réelle activité méritant une rémunération, donc le contraire de ce lui-même et sa famille raconte depuis de nombreuses années.

Par ailleurs, en imaginant qu’il arrive à prouver que sa femme a eu de réelles activités, il va falloir qu’il explique le montant extravagant des rémunérations accordées.

A cela s’ajoute, et ce n’est pas le Canard qui l’a dit, mais François Fillon lui-même, les rémunérations versées à ses enfants pour des consultations d’avocats, alors que ni l’un, ni l’autre étaient avocat, ils étaient étudiant en droit.

Tout cela est bien curieux, je n’aimerais pas être à la tête des instances dirigeante de Les Républicains avec un candidat – qui a été élu « faute de mieux » juste pour éliminer Sarkozy et Juppé et qui est aujourd’hui empêtré dans une affaire de rémunération – probablement fictive – de sa femme (Le Canard Enchainé est toujours bien informé).

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com