Accueil / Réflexions / Ça coule de source

Ça coule de source

L’Europe demande le retrait des flashsballs étant donné leur dangerosité ; ce qui a été largement prouvé par les victimes malheureuses.

Ailleurs dans d’autres pays de notre Europe où ses décisions pour d’autres causes sont respectées, il y a, malheureusement, autant de casseurs violents, si ce n’est plus que chez nous, mais les canons à eau nettement moins dangereux semblent bien suffire à dissiper tout doute.

Pourtant, l’Illuminé de service prend sur lui de faire comme chez les non démocraties en décidant et encourageant leur utilisation dans son entreprise France.

Il a sûrement raison, de son point de vue à lui, puisque chemin faisant, il remonte bien la pente des sondages passés.

Ceci dit, il approuvera certainement, que s’il y a d’autres victimes mutilées, il en sera personnellement complice.

Bien sur, ce sera que de façade puisqu’un patron en service de présidence, ou autre, peut faire n’importe quoi, ou vraiment presque tout, sans crainte de retour de bâton.

Pourtant, il y en a eu un puisque la responsabilité du gouvernement, ou du moins de ses deux premières têtes, illuminé inclus, est foncièrement responsable de la soi-disante bévue d’une de leurs ministres ayant fait un parallèle entre la manif pour tous, qui a porté plainte même en sachant, et les criminels fou de n’importe quoi.

Il est amusant l’illuminé, il se donne le droit d’avoir la permission de s’inviter en surprise à un débat où il aurait aimé ne pas voir un gilet jaune puisqu’il n’a pas accepté d’aller en rond point.

Alors c’est une gentille gilette jaune qui lui a dit sa pensée et offert un pendentif à l’effigie de l’icône du mouvement qui ne cesse malgré les mauvais sondages à son égard quoique meilleur que ceux recueillis par l’illuminé en question après, au cours pendant, son actuelle campagne électorale.

Et, de plus, après avoir tenté le refiler à une enfant passant, il s’est donné le droit de dire qu’il avait le droit de ne pas porter de pendentif de cette nature.

Non, mais, c’est qui le Président républicain, patron de l’entreprise France ???

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.