Accueil / Politique / Ça commerce pas mal, aujourd’hui

Ça commerce pas mal, aujourd’hui

La demande est d’importance en ces temps de saints de glaces au nombre de trois, saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais qui sont d’un moyen-âge révolu, de savoir ce qu’est devenu l’excellent bon apôtre de la finance plus qu’ancien ministre du budget qui entendait bien serrer les lacets de la bourse à lui confiée par dame France mais uniquement pour d’autres que pour lui, charité ordonnée commence par soi-même, et les siens pour rester bien entouré ; un peu comme un mafieux corse en somme ou d’ailleurs tant l’espèce est bonne reproductrice.

Puisque vous vous le demandez, sachez que lui aussi et il le saura sans lors de son dernier jugement le 15/05 si d’ici là aucun report n’est mené.

A la vérité, mieux vaut être voleur à la sauvette, écraseur de chat car très vite dame Justice sait vous tranquilliser sur votre quotidien.

Mais bien sûr, d’un côté il y a le commerce a faire travailler, et il n’y a aucune raison que juges et avocats soient au chômage.

Ceux qui ont besoin de cette herbe pour se soigner, moins souffrir, continueront de jouer au chat et à la souris avec les forces de l’ordre qui n’ont vraiment envie que de faire casquer ces grands délinquants.

Mais, en contre-partie, cela fait fructifier le commerce, encore (!), mais illégal toutefois qu’on le laisse bien faire à coups de règlements de compte d’Île de France à Toulouse en passant par les autres bords de l’hexagone.

Mais c’est bien connu, un peu, beaucoup, de bordel dans les milieux populaires vaut bien mieux que tout pour une bonne élection à passer.

Mais, j’espère bien pouvoir, dans cette tribune, faire passer encore des interviews de malades de toutes maladies qui devraient confirmer, si besoin en était, les dires exprimés.

Et, une chose ou l’autre, pas la peine de chercher : je n’en prend, ne fume pas (ou plus depuis bien longtemps pour être précis) et bois à la tradition des cultures de plus en plus rarement !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.