Accueil / Politique / Ça chauffe…

Ça chauffe…

C’était une belle promesse d’une chaîne télévisée pas comme les autres où le chagrin ne le disputerait pas aux mesquineries de chacun.

Patatras, cette belle télévision connaît, semble-t-il les mêmes affres que les autres privées et publiques.

A peine démarrée, c’était juste en janvier, que la patronne de l’info est dé missionnée car même dans ce monde là à l’écart à gauche, on laisse partir les gens volontairement.

Surtout ne pas les retenir pour ne pas faire genre je tiens ta vie.

J’espère qu’il ne s’agit là que d’une péripétie, toute de même une sacrée aventure à 100 % pour la personne évincée sans mot dire, mais qu’en pense les anonymes qui se sont aventurés dans cette galère même pas réal avec leurs deniers à eux bienvenus ?

Entendu le ministre qui a l’honneur de mettre en place la grande idée de l’impérieux, qu’il a eu après les élections puisqu’il n’était pas dans le programme des promesses de campagne qui nous souffle un vent de Sibérie, de démembrement de notre compagnie de transport encore public.

Sa seule vraie préoccupation est d’en finir avec le statut de cheminot que le fait gerber dans son inconfort lui qui n’a qu’un Cdd pour lequel il a accepté, pour y avoir le droit, de signer en blanc sa propre démission, visionnaire avec ça.

Et oser lui dire qu’en juillet, c’est loin ça c’était l’année dernière, son impérieux royal napoléonien avait mis en balance la réforme, avec moins d’inconfort pour les cheminots, contre la reprise de la dette faramineuse de cette entreprise, ce n’est que parole de journaliste qui se font leur beurre sur le dos de braves travailleurs saisonniers.

Mais, depuis, le vent de la courbe du chômage est passé, les chiffres sont au beau fixe, alors c’est le moment propice de foncer pour complaire aux patrons financiers dont il faut le rappeler cet impérieux est issu.

Plus de prime charbon, mais ça risque de chauffer tout de même !!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.