IdéesRéflexions
A la Une

Ça baisse, non sans raison

Le chiffre du nombre de chômeurs baisse sur ce dernier trimestre. Mais, aussitôt, l’Insee, porteur du calcul, fait savoir que c’est un trompe-l’œil.

Le masque tombe puisque cet organisme est obligé de rappeler que selon les normes internationales du Bit (bureau International du Travail), ne sont pas décomptés ceux qui ne sont pas en recherche active d’emploi.

C’est-à-dire, en effet boomerang, quoiqu’il en soit, dans toutes les conditions, les chiffres communiqués sont en retrait important de la réalité.

Et puis, encore, j’ai comme un doute.

Depuis que l’on ne parle plus que des masques, les gestes barrières de base s’estompent, seraient passés de mode.

Tenez, y-t-il beaucoup de gel hydroalcoolique en service de base ? Le télétravail qui avait été bien utilisé durant le confinement est-il bien toujours favorisé.

Ou trouve-t-on que le salarié y avait bien intérêt ? Sur une base de loisirs montrée en exemple, toutes les adresses des entrants sont relevées.

Ainsi, si l’un est reconnu Covid, tous seront informés pour aller se faire tester.

Désormais, il n’y a plus de distance, c’est la seule présence qui compte ; pareil pour les Chr..

Ils sont drôles, bizarres, ces zozos politiques qui ne sont pas au pouvoir en haut de leur échelle de valeurs.

Ils critiquent à tout va en proposant des trucs que sans aucun doute ils n’auraient pas été capables de mettre en place qu’ils avaient été.

C’était au début, la curie, haro sur le gouvernement qui n’avait pas de masques.

Désormais, il y a nettement beaucoup plus qu’il n’en faudrait et personne ne vante cet effort réalisé en même pas trois mois.

La semaine dernière.

La sécurité routière explique la baisse du nombre de morts sur les routes pas le moins de circulation du au Covid19.

Pourtant, il n’y a pas si longtemps, il était dit que le record de Km de bouchon, plus de 900Km, avait été battu par les libérés du confinement.

Surtout ne pas dire que, peut-être la conduite de masse se fait plus prudemment.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.