Accueil / Bibliothèque / Bricole-moi un mouton de Abdu Gnaba chez L’Harmattan

Bricole-moi un mouton de Abdu Gnaba chez L’Harmattan

L’Harmattant propose de Abdu Gnaba, un ouvrage à la thématique très originale « Bricole-moi un mouton – Le voyage d’un anthropologue au pays des bricoleurs ».

Abdu Gnaba est docteur en anthropologie et en sociologie comparative.

Avant d’ouvrir ce livre, je me suis demandé où l’auteur voulait m’embarquer, d’autant plus que je suis un bricoleur, mais je ne voyais pas ce qu’un anthropologue – sauf si c’est un bricoleur- pouvait étudier sur les… bricoleurs.

Et bien cet ouvrage est passionnant, Abdu Gnaba étudie le bricoleur lui-même, le temps qu’il y passe, sa manière d’aborder un travail, ses mains (c’est idiot, mais dans les bureaux, on reconnaît le lundi matin ceux qui ont bricolé durant le week-end, ils ont forcément les mains plus ou moins abîmées.)

L’auteur ne se contente pas d’étudier le bricoleur, il décortique les rapports entre le bricoleur et les autres : le bricoleur et son voisin, son beau-frère, sa femme.

Pour ce dernier point « sa femme », je vais être critique, il y a de plus en plus de femmes qui bricolent (pour certaines, davantage que leur mari), il aurait été intéressant que l’autre étudie la relation entre « la bricoleuse et son mari ». Pourtant, Abdu Gnaba nous parle des bricoleuses notamment au travers d’exemple tel que « Quand j’étais petite, je jouais à la dînette. Aujourd’hui, je joue à la bricoleuse… » Liliane.

Il y a une phrase au début du XXVIème chapitre (un art de vivre) qui me pousse à m’interroger au sujet de Abdu Gnaba : « Ce voyage m’aura appris au moins une chose : un bricoleur est un penseur manuel ». Je me demande si l’auteur est un bricoleur, je ne sais pas pourquoi mais cette petite phrase me fait douter.

Mais qu’importe, Abdu Gnaba a fait important travail en amont de l’écriture de cet ouvrage, en allant à la rencontre (lui-même aidé de 5 enquêteurs) de 750 bricoleurs durant des mois.

Bricole-moi un mouton est vraiment intéressant, les bricoleurs s’y reconnaîtrons, pas dans tous les points décris (il n’y a pas deux personnes identiques et c’est tant mieux. L’auteur rappelle qu’il existe une grande variété de bricoleurs) mais globalement (il y a de nombreuses descriptions, analyses, exemples où je me suis « ça me ressemble ») et non bricoleurs reconnaîtrons les bricoleurs qui les entourent.

Mais, reste-t-il des non-bricoleurs, qui n’a jamais monté un meuble du célèbre fabricant Suédois ou d’une autre provenance.

Pour vous procurer « Bricole-moi un mouton », cliquez ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*