Accueil / Bibliothèque / Bricole-moi un mouton de Abdu Gnaba chez L’Harmattan

Bricole-moi un mouton de Abdu Gnaba chez L’Harmattan

L’Harmattant propose de Abdu Gnaba, un ouvrage à la thématique très originale « Bricole-moi un mouton – Le voyage d’un anthropologue au pays des bricoleurs ».

Abdu Gnaba est docteur en anthropologie et en sociologie comparative.

Avant d’ouvrir ce livre, je me suis demandé où l’auteur voulait m’embarquer, d’autant plus que je suis un bricoleur, mais je ne voyais pas ce qu’un anthropologue – sauf si c’est un bricoleur- pouvait étudier sur les… bricoleurs.

Et bien cet ouvrage est passionnant, Abdu Gnaba étudie le bricoleur lui-même, le temps qu’il y passe, sa manière d’aborder un travail, ses mains (c’est idiot, mais dans les bureaux, on reconnaît le lundi matin ceux qui ont bricolé durant le week-end, ils ont forcément les mains plus ou moins abîmées.)

L’auteur ne se contente pas d’étudier le bricoleur, il décortique les rapports entre le bricoleur et les autres : le bricoleur et son voisin, son beau-frère, sa femme.

Pour ce dernier point « sa femme », je vais être critique, il y a de plus en plus de femmes qui bricolent (pour certaines, davantage que leur mari), il aurait été intéressant que l’autre étudie la relation entre « la bricoleuse et son mari ». Pourtant, Abdu Gnaba nous parle des bricoleuses notamment au travers d’exemple tel que « Quand j’étais petite, je jouais à la dînette. Aujourd’hui, je joue à la bricoleuse… » Liliane.

Il y a une phrase au début du XXVIème chapitre (un art de vivre) qui me pousse à m’interroger au sujet de Abdu Gnaba : « Ce voyage m’aura appris au moins une chose : un bricoleur est un penseur manuel ». Je me demande si l’auteur est un bricoleur, je ne sais pas pourquoi mais cette petite phrase me fait douter.

Mais qu’importe, Abdu Gnaba a fait important travail en amont de l’écriture de cet ouvrage, en allant à la rencontre (lui-même aidé de 5 enquêteurs) de 750 bricoleurs durant des mois.

Bricole-moi un mouton est vraiment intéressant, les bricoleurs s’y reconnaîtrons, pas dans tous les points décris (il n’y a pas deux personnes identiques et c’est tant mieux. L’auteur rappelle qu’il existe une grande variété de bricoleurs) mais globalement (il y a de nombreuses descriptions, analyses, exemples où je me suis « ça me ressemble ») et non bricoleurs reconnaîtrons les bricoleurs qui les entourent.

Mais, reste-t-il des non-bricoleurs, qui n’a jamais monté un meuble du célèbre fabricant Suédois ou d’une autre provenance.

Pour vous procurer « Bricole-moi un mouton », cliquez ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser un commentaire

Booking.com