Accueil / Politique / Brexit de la Grande-Bretagne et bien au revoir

Brexit de la Grande-Bretagne et bien au revoir

gb2706Les Anglais ont voté majoritairement pour la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne.

Des pétitions ont été lancées, par des Anglais, pour contester les résultats du référendum, mais sauf à ce qu’il y ait eu triche (ce qui ne semble pas le cas), dans un pays démocratique, c’est la voix du peuple qui prend les décisions. Et le peuple Anglais a décidé : Brexit.

Peu importe de connaître le profil de ceux qui ont voté pour ou contre le Brexit. Le Brexit a gagné, et la Grande-Bretagne va sortir de l’Union.

Entre nous, les Anglais étaient assez peu dans l’Union Européenne, ils n’étaient pas de Schengen, ni dans l’Euro et avaient pas mal de dérogations.

En France et particulièrement à Paris en proche région parisienne, nous devrions avoir des effets positifs. De nombreuses sociétés devraient déplacer leur siège social de Londres à Paris, attirant des capitaux, créant des emplois et poussant des salariés qui étaient à Londres à rejoindre Paris : positif pour le commerce, l’immobilier,…

Pour les Anglais, c’est une situation qui est triste, la bêtise humaine s’est exprimée et a gagné. Mais, je suis persuadé que les politiques pro-Brexit qui ont réussi à convaincre de voter en ce sens vont s’en morde les doigts, si ce n’est pas déjà fait.

Bien entendu, l’Union Européenne nous impose de nombreuses normes, nous oblige à transcrire dans nos lois les décisions prises à Bruxelles. Mais, dans le monde économique, technique,… actuel, il est irréaliste de vivre seul, d’être un pays isolé. L’Union et sa monnaie ont un poids important vis-à-vis du reste du monde.

Comme certains, le disent, il faut que la séparation avec les Anglais se fasse au plus vite, que les Anglais ne traînent pas à demander l’application de l’Article 50, prévoyant ce cas de figure.

Beaucoup de choses pourront être faites rapidement (remise en place de véritables frontières, de taxes douanières,…). Par contre la signature de nouveaux accords prendra du temps, parfois beaucoup de temps.

Mais, il faut enclencher – immédiatement – la séparation entre la Grande-Bretagne et l’Union.

De toutes les manières, l’image que nous laissent les Anglais, ces dernières semaines (en dehors du Brexit) ce sont des hordes de voyous que l’Angleterre nous a envoyés et qui ont essayé de tout casser en France à l’occasion de l’Euro 2016 (il y a eu également des voyous des Russes). C’est pitoyable.

Si les Anglais sortent assommés du résultat de leur vote, c’est leur problème. Par ailleurs, je ne comprends pas le premier ministre David Cameron qui veut rester ua pouvoir jusqu’en octobre. Il a perdu, il aurait du quitter le pouvoir immédiatement, comme la fait en son temps Charles de Gaulle à la suite d’un référendum perdu.

Mais, pour nous l’Union Européenne, après le choix de Vendredi, ce choix des Anglais est positif, c’est simplement la perte d’un membre qui n’a jamais vraiment voulu jouer le jeu. Demain, nous signerons des accords avec la Grande-Bretagne, comme nous en signons avec de nombreux pays étrangers. Et pour passer des vacances chez eux, il faudra peut-être un visa et un passeport biométrique, et à lors, ce n’est pas la mer à boire, juste la Manche à traverser.

La seule à retenir est que les Anglais ont décidé de nous quitter, et bien au revoir et bon vent.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.