Accueil / Idées / Bizarrement drôle

Bizarrement drôle

Hier ou plutôt avant-hier, je me rappelais ce que disais une mère à son fils, le père lui était parti depuis bien longtemps, achète quand tu le pourras mon fils ton logement à crédit.

Les 5 premières années seront les plus difficiles, mais, grâce à l’inflation, les mensualités pèseront de moins en moins lourds sur le budget tant il était évident que les salaires suivaient la courbe inflationniste.

Conscient de la relative difficulté des premières années, le gouvernement sensible, ou plutôt convaincu qu’il fallait avantager les entrepreneurs tant il était vrai que lorsque le bâtiment va, tout va, permettait sur cette période de défalquer les intérêts du crédit de ses impôts ; quasi jackpot.

Les banquiers, coutumiers du fait, ont voulu s’inviter à la fête en proposant de ruiner les acheteurs avec la création artistique des crédits variables : tu t’engages sans savoir jusqu’où, nous nous savons où nous allons…

Puis l’inflation faisant des siennes ce qui fut vrai avant ne l’est plus du tout maintenant. D’autant plus que les bâtisseurs ont obtenu de faire partie de la fête grâce à de nouvelles réductions d’impôts et un système ingénieux faisant croire aux crédules qu’ils seraient propriétaires fonciers sans grande mise tant la baisse de la tva, la réduction d’impôts et les gros loyers encaissés allaient rendre l’effort proche de zéro surtout s’il est possible d’incorporer dans le plan de financement les aides sociales des ayez toujours plus d’enfants.

Et ho grande surprise, il était possible de rêver dans la réalité avec un taux d’endettement largement inférieur au fatidique 1/3 du revenu disponible.

Mais, les constructeurs automobiles, constatant qu’inévitablement ces nouveaux riches étaient écartés des centres ville qu’auto il leur faudrait.

Alors, pour dépasser un crédit classique et obtenir financièrement plus de marge ont-ils inventés des systèmes de location avec (ou sans) option d’achat.

Et là, en y regardant de plus près, le constat est évident : acheter une voiture devient plus onéreux qu’acquérir un logement ; c’est drôlement bizarre….

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com